Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une promenade innoubliable... (ouvert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité




MessageSujet: Une promenade innoubliable... (ouvert)   Sam 30 Jan - 18:10

En une journée tres froide d'octobre, je décidai d'aller prendre unpeu l'air a l'exterieur et en meme temps essayer mon tout nouveau andalou, un étalon blanc. Arrivé en bordure de la foret je débarquai de l'animal pour faire des réglages de dernieres minutes pour ne pas que le sentier entravé ne brise ma selle en cuire italien qui m'avait été donnée par la Reine Elizabeth II lors de son petit cocktail privé. Apres ces petits détails reglés, je quittai pour les profondeurs des bois.

Apres une vingtaine de minutes, je fis arreter Diamond, mon yearling, car je venais de remarquer que l'étendue des arbres arretait brusquement. Sur le coup je crus que s'était une crevace ou un cour d'eau, je m'approchai tranquillement de ce qui me semblait etre la limite de la foret, mais l'animal avait décidé a ce moment de galoper et ce, a grande vitesse vers cette illusion... Alors pour ne pas faire une chute vertigineuse
dans les profondeurs de la riviere, je fis stopper l'élan du mustang. Mais par la suite je vis que se n'était qu'une immense plaine. En la traversant je remarquai plusieurs plantes exotiques, alors je me dis que j'avais sans doute quitté l'enceinte de l'école et que je devrais retourner de la ou j'étais parti... Mais ... Du point ou j'étais, je ne pouvais plus distinguer la direction de mon départ. De plus, comme la noirceur commencait a prendre le decus dans le ciel, il fallait au plus vite que je trouve ce chantier pédestre pour revenir sur mes pas. Alors j'estimai la localisation de l'école.

Il était maintenant 23 heures, quand je décidai d'attendre l'aube. Mais juste avant de déscendre de mon canasson, Un animal sortit de nulle part et fit faire un saut a mon cheval ce qui me fit tomber dans le ruisseau extremement froid. Malheureusement je me fracassai la tete sur un rocher ce qui me fit perdre conscience.

Le seul message qui aurait pus avertir les gens dans les alentours, est le cri que j'avais fait en tombant...
Revenir en haut Aller en bas

Invité




MessageSujet: Re: Une promenade innoubliable... (ouvert)   Mar 2 Fév - 21:28

Sven faisait une randonnée pédestre dans la majestueuse forêt du campus, lui permettant de réfléchir sur ses cours, surtout sur la thèse qu’il devait rédiger sur la loi de la relativité et se, avant la fin de semaine. Il pensa aussi à une nouvelle façon de entrer dans le laboratoire de l’école pour ses activités ‘parascolaire’ sans se faire remarquer. Ses dernières idées ont quasiment pas fonctionner vu qu’il c’est quasiment fait prendre par un des professeur qui le trouve un peu louche avec ses promenades nocturnes dans l’école. Le jeune sentait sa tête gonfler, c’est alors qu’il décida de sortir une cigarette pour la fumer. Il commençait à se faire tard, un petit vent doux semblait si froid dans ce temps de l’année, le fait qu’il ait oublié son veston le frustrait énormément, C’est alors qu’il se rappela du petit sac de cocaïne qu’il lui restait dans son paquet de cigarette…

Après s’avoir réchauffer avec ses petits narcotique, il cru entendre quelque chose s’approcher : «Ça sonne comme des sabots » se dit-il. Il se mit a suivre le son, sachant qu’il approcha la cause de toute cette commotion, il se mit sur le bord du chemin espèrent rencontrer le cavalier ou la cavalière de la bête. Il entendit des bruits soudain, ce qui l’a fait paniquer un peu, sachant comment violent ça peut être des chevaux il décida de s’approcher avec précaution. Il attendit que le cheval soit parti pour aller voir plus prêt et vu un jeune homme en connaissance prêt du ruisseau, sachant qu’avec cette température l’homme mouillé ne survivra pas longtemps à moins qu’il le ramène au chaud et ceci vite et il ne pouvait pas avertir les autorités surtout avec ses yeux rouges et le fait qu’il était un peu sur les nerfs. Il en est donc venu à la conclusion qu’il devra emmener ce pauvre homme dans son dortoir. Il le ramassa la victime de cet accident et la ramena au campus…

Il déposa le jeune homme dans son lit et l’habilla en pyjama… c’était le moins qui pouvait faire. Il passa le reste de la nuit a faire sur que l’homme ne venait pas en pire condition.
Revenir en haut Aller en bas
 

Une promenade innoubliable... (ouvert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storm Garden :: Hors jeu :: Archives-
Sauter vers: