Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 The Way I Am. [Sven Morgir.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Evy Rosefield
Artiste



Messages : 104
Date d'inscription : 13/11/2009

Petit Plus
Âge: 17 ans. :)

MessageSujet: The Way I Am. [Sven Morgir.]   Lun 1 Fév - 23:08

    Déjà six heure du matin. Le soleil s’était à peine levé, de même pour tout les résidents en Angleterre. La semaine de cours s’était bien vite achevée, mais le temps avait semblé si long à chaque jour. Evy n’avait pas arrêté de tourner sous ses couvertures, cherchant à vraiment fermer l’œil, et cette fois-ci, pour plus que quatre heures. Tous les efforts qu’elle y avait mis n’avaient été que vainc, au bout du compte. Alors que l’Angleterre reposait, la jeune femme décida de se lever, incapable de chasser le stress et ses pensées pour enfin vraiment dormir. Son regard se tourna vers la grande fenêtre qui se tenait à sa droite, toujours couverte de rideaux. Elle se dirigea donc vers cette fenêtre, attrapant les rideaux pour les repousser fermement. La lumière éclairait les murs bleu de la pièce, maintenant vide. Oui, car avant, elle y avait posé ses peintures, quelques photos ou dessins. Mais tout cela avait foutu le camp lors d’une crise de nerfs, bien entendu. Enfin bref’. Ce n’était que du passé, il fallait passer à autre chose. Un léger sourire éclaira son visage, quelque peu crispé par la fatigue.

    La jeune rousse prit sa douche, puis en ressortit bien vite. Elle entreprit donc une marche vers la sortie, mais elle figea devant la glace. Elle observa son visage, surtout ses yeux. Ils étaient cernés, et pas qu’un peu. Elle ferma les yeux, prit une grande respiration et quitta définitivement la pièce. Un café suffira peut-être à atténuer ces cernes qui ne se résignaient à chaque jour qu’à s’aggraver. De son armoire, elle prit un jeans troué noir, puis un t-shirt blanc. Elle laissa ses longs cheveux raides tomber sur ses épaules, n’ayant pas l’envie de s’en occuper aujourd’hui. Comme toujours, avant de quitter la chambre, Evy emmena avec elle son calepin à dessin, et son attirail de crayons. Non pas de café. Elle voulait respirer le grand air, à la place. En courrant, elle attrapa son manteau et ses chaussures, sans oublier une petite note pour sa jumelle dans laquelle on pouvait lire :


    Ehhm, Elsa, je suis partie faire un tour. Je ne sais pas où, mais je serai de retour avant l’heure du souper, je te le promets. Prends du temps pour toi, appelle Jayson ou Will. Je suis sûre qu’ils seront contents de passer un peu de temps avec toi. Alors, passe une belle journée.

    Evy.


    Elle enfila son manteau et ses chaussures, sortant vite de la résidence des artistes pour se perde dans la vaste étendue de la cour de Storm Garden. Elle contourna l’école, se rendant bientôt dans les jardins. Elle se présenta devant une intersection, où plusieurs panneaux indiquant les chemins vers les différents jardins à thèmes y étaient inscrits. Elle ferma les yeux, tourna en rond, puis s’arrêta vivement. La belle rousse était désormais nez à nez avec le panneau du Jardin Renaissance. Un haussement d’épaule rapide, puis elle y entra. Elle sortit une cigarette de sa poche, puis l’alluma rapidement. Elle choisit un arbre, s’y assied puis commença à dessiner. Ce qu’elle dessinait? Le paysage, tout simplement. C’était magnifique. Pour l’instant, ce n’était que quelques lignes de perspectives, histoires de ne pas faire son dessin en diagonale. Mais au fur et à mesure, des arbres se formaient, un pont aussi. Evy resta là à dessiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: The Way I Am. [Sven Morgir.]   Lun 1 Fév - 23:38

La brume ne s’avait pas encore complètement dissimulée, il était de tôt, en fait très tôt, mais Sven ne se dérangeait point avec se petit détail, surtout après la folle soirée qu’il avait passé hier avec ses nouvelles inventions fraîche du laboratoire. Avec son Red Bull a la main et une merveilleuse cigarette dans l’autre, il prit une gorgée avant de finalement sortir de son dortoir pour aller faire une petite rendonnée pédestre dans le parc de renaissance qui le rendait si heureux de ces temps si…

Arrivé dans le parc, il se senti calmé par la simple présence de les beaux sentiers fait de bouette et les petits arbustes qui étaient si omniprésent dans cette endroit… toute cette beauté l’hypnotisait. Pour un simple instant il oublia ou il était et se rappela que personne aime voir quelqu’un dans un état comme la sienne, donc il pris ses lunettes de soleil style aviateur de son t-shirt de Dream Theater et se les planqua sur le visage, c’est la que commença son cerveau

Il marchait d’un pas nonchalant dans les sentiers du paradis terrestre qu’il se trouvait, il se demandait, avec une certaine impatience, s’il allait finalement voir quelqu’un car, il s’ennuyait seul dans son petit monde et avait extrêmement hâte de parler a une des jolies demoiselles qu’il avait croiser durant le temps de son inscription a cette école de riche. Puis, Sven se demandait si toutes ses inventions allait vraiment le rendre loin dans la vie… vendre des narcotiques a des criminels endurcis durant la fin de semaine ne parait par très bien sur un C.V. Ensuite ses idées passèrent à son frère défunt, C’est quoi que Will ferait s’il le voyait dans cette position du paradis, car il était après tout catholique.

Tout a coup il remarqua que son rêve était enfin devenu enfin réalité… quelqu’un avec qui il pourrait avoir une conversation. Il remarqua une jeune femme vêtue d’un t-shirt blanc assied sur le bas d’un arbre. Il ne la voyait pas en détail et n’avait aucune idée ce qu’elle faisait, mais il décida de s’approcher sans faire de bruit, s’accota sur le même arbre qu’elle dans une postions qu’elle ne le remarquerais pas tout de suite, regarda ce qu’elle faisait et dit d’une voix douce :

«Tu sais, tu dessine super bien… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Evy Rosefield
Artiste



Messages : 104
Date d'inscription : 13/11/2009

Petit Plus
Âge: 17 ans. :)

MessageSujet: Re: The Way I Am. [Sven Morgir.]   Mar 2 Fév - 13:14

    Pour la première fois, le temps passait étrangement vite. Evy jeta un coup d’œil à son dessin, qui semblait maintenant recréer parfaitement le paysage. Bien sûr il manquait les ombres, les détails aussi. Mais tout cela était réservé pour la fin. Elle posa son dessin sur ses jambes, et laissa le crayon sur le sol, à sa droite. Elle prit une grande inspiration, fermant les yeux. Elle aurait sûrement dû prendre un café avant de partir. Bref’. On pouvait voir, sur son visage pâle, un petit sourire se former. Ce n’était pas quelque chose d’inhabituel, mais en public, la jeune femme préférait s’en abstenir. De cette manière, les Gardens et les F4 ne s’en prenaient plus à elle. Cet air la rendait presque invisible au yeux des élèves.

    Aucun mouvement ne pouvait se faire entendre dans le jardin, aucun son sauf celle de sa respiration. Elle ouvrit les yeux, reposant sa tête contre l’arbre sur lequel elle s’était assise. Le sourire disparût, laissant place à cette expression neutre qui, d’habitude, habitait en permanence son visage. En cet instant, elle s sentit coupable d’avoir quitté la résidence de cette façon, en ne laissant qu’une petite note à sa sœur. En bref, tout pour inquiéter Elsa. Pauvre jeune fille, elle allait se prendre la tête pendant toute la journée. Un soupir passa la barrière de ses lèvres, tandis qu’elle glissait ses doigts sur le calepin qui gisait sur ses jambes. Evy se sentait bien ici, entourée de pont, d’arbres et de fleurs. C’était grandiose.

    Mais pour combien de temps allait-elle rester ici encore? Peut-être toute la journée, peut-être que pour quelques minutes encore. Le paysage était bien gravé dans sa tête, alors ce ne serait pas un problème d’y mettre des ombres dans un autre endroit qu’ici. Alors qu’elle allait tout ranger, une voix s’éleva, mais pas une voix menaçante. Elle était douce, même apaisante. Ne s’attendant guère à cela, la belle rousse sursauta, faisant tomber son cahier sur le sol. Quelque peu nerveuse elle le rattrapa, glissant quelques mots à l’intention du jeune homme.


    -Eh, merci. Désolée je.. Je dois partir.

    Elle se leva presque aussitôt, rencontrant le jeune homme à cet instant. Evy figea, serrant son calepin près d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: The Way I Am. [Sven Morgir.]   Mar 2 Fév - 14:11

Sven était bouche bé, elle était si belle cette femme. Ses yeux comme de doux émeraudes semblaient le faire fondre, son petit corps menu et son attirement la rendait si belle qu’il oublia tout ce que son plan d’action lui disait de faire… Donc, il décida de faire se que l’armée lui montra quoi faire : improviser et s’adapter, mais avant, il devrais faire de la reconnaissance…

Il ne savait plus quoi faire : elle s’en allait et il ne voulais pas ça. Il voulait avoir une conversation avec quelqu’un et putain, il était pour en avoir une! Il regarda autour du parc, ses yeux scrutaient partout, s’arrêtant souvent sur la jeune fille. Plus que Sven la regardais, plus qu’il voulais une conversation avec elle, en plus, le parc était encore plus beau quand elle était la… peut-être que serait pareil si une autre femme s’y était présentée, après tout, il n’avait pas baiser depuis des mois, mais le jeune homme se doutait que se soit la cas… il n’avait pas le goût de baiser avec elle, ce qui est très bizarre : dans son livre, les femmes seules qui se promènent tôt le matin sont généralement des folles, ce n’était pas le cas non plus elle s’emblait trop gentille et calme pour être une fille de ce genre, de même que elle lui donnait le goût de s’ouvrir, sortir les démons qui le rongeaient en dedans. Plus qu’il la regardait, plus qu’elle était belle, cette artiste merveilleuse… il senti son cœur arrêté quand elle le regarda, ce qui ne faisait encore moins de sens pour Sven, d’habitude c’était le contraire : les femmes virait folles quand il se présentait. La conclusion est que cette fille est aussi endommagée que lui… il devait peut-être d’essayer de lui parler.

Quand elle dit qu’elle devait partir, il toucha doucement son épaule; la tourna gentiment de bord et la regarda droit dans les yeux.

« Je lui aie fais peur, se dit-il, comment est-ce que je pourrais me reprendre? Il faudrait que je sois extrêmement gentil avec elle, on ne sait jamais comment les gens réagissent quand ils ont peur et/ou nerveux… c’est ce qui rendait ma tâche difficile au Kenya et cette qui a causé la fin horrible de mon cher frère. »

Il senti une bouffée de chaleur lui parcourir le corps ainsi que des larmes qui voulaient sortir, mais ce n’était pas le temps, il voulais en savoir plus sur cette beauté… et savoir pourquoi elle lui semblait si spéciale…

Il ne restait qu’une chose a faire… il la laissa se relaxer puis lui présenta sa main de libre, l’autre avait encore une boisson énergisante qu’il n’avait que déguster une gorgée de cette merveilleuse boisson, lui fit un doux sourire et lui dit d’une voix apaisante :

« Je pourrais savoir ton nom? Je ne t’ai jamais vu auparavant. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Evy Rosefield
Artiste



Messages : 104
Date d'inscription : 13/11/2009

Petit Plus
Âge: 17 ans. :)

MessageSujet: Re: The Way I Am. [Sven Morgir.]   Mar 2 Fév - 14:54

    Le visage du jeune homme ne semblait démontrer aucune émotions, pareil au sien. Il n’avait pas l’air ravi, ni ébloui. Tout comme Evy. Par contre, la jeune rousse semblait un peu plus choquée par cette interruption qu’il pouvait l’être lui-même. Même si elle aurait voulu croiser son regard, elle ne pouvait pas. Il portait une paire de lunettes aviateur, pour cacher on ne sait quoi. Pourtant, le soleil était à peine apparut. Elle passa une main dans ses longs cheveux blonds, histoire de dégager un peu son visage. Elle avait laissé place au silence, de même pour lui. Sans préavis, elle se retourna puis se mit en marche lentement, essayant de penser au prochain endroit où elle pourrait dessiner. Mais d’un coup elle s’arrêta, ayant oublié ses crayons.. Et son sac. Quelle poisse. Elle revint au point de départ, reprenant son sac et ses crayons, un petit sourire gêné aux lèvres.

    -J’ai.. j’ai oublié mes choses.

    Se justifia-t-elle, ne voulant pas paraître trop collante ou intriguée. Elle se releva, posant la ganse de son sac sur son épaule. Evy jeta un dernier un regard au jeune homme, lui souriant par la même occasion. Une sensation de vide s’empara d’elle. Elle se sentait quelque peu coupable de l’avoir laissé poireauter là, tout seul, tandis qu’il voulait converser avec elle. Et puis, elle était intrigué par cet homme. Pourquoi était-il venu vers elle? Toutes sortes de questions tournaient dans son esprit. Mais l’amitié était peut-être de trop dans sa vie. Au nombre de fois où elle s’était faite avoir par les autres. Au nombre de traîtrises qu’elle avait subit par amitié. Elle en avait simplement assez. Avait-elle fait le bon choix? Personne ne pourrait le savoir. Evy baissa son regard, restant toujours au point de départ à placer ses crayons et son calepin dans son sac. À cet instant, il avança sa main, la plaçant devant elle. Elle leva donc les yeux, observant la main du jeune homme. Elle ne prit pas la main, ne faisant que la regarder. Il glissa alors quelques mots, auxquels elle répondit du tac au tac.

    -Je sais que tu ne m’as jamais vue. Personne ne me voit. Je m’appelle Evy.

    Elle laissa toujours la main là, dans le vide, tandis qu’elle fermait son sac brusquement. La fermeture restait toujours coincée, sinon. Son regard se reposa sur l’homme, qu’elle détailla qu’un bref instant. Elle ne s’attardait pas à essayer de trouver à qu’elle classe il appartenait dans la somptueuse école. Non, ce n’était qu’une perte de temps, de toute façon. Il pourrait être n’importe qui, de toute façon. Mais pas un F4. Sûrement pas, il s’en serait pris à elle depuis bien longtemps déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: The Way I Am. [Sven Morgir.]   Mar 2 Fév - 15:46

Sven compris que cette fille était gênée, car elle ne lui avait même pas serrer la main : un signe de faiblesse dans son livre. Quand même elle lui avait sourit, quoique un peu timide, le sourire lui aient remonté le moral. Ça fait si longtemps qu’il n’avait pas vu un autre être humain sourire… c’était extrêmement bon pour son esprit.

Le fait qu’elle lui parla d’un air timide lui donnait le pressentiment qu’elle n’était pas la genre de fille qui aimait ça courir dans les boites de nuit, ce qui donnait envi au jeune homme d’en apprendre plus sur elle… en fait, tout ce qui pourra apprendre sur cette « Evy » le rendrais encore plus heureux. Il savait que cette beauté avait de quoi a lui apprendre et il était prêt a tout pour qu’il l’apprenne. Pour une raison ou un autre, cette fille l’intriguait plus qu’il ne veuille l’admettre. C’était peut-être la drogue le faisait penser comme ça, mais il aurait gager sur sa vie que cette fille était un ange venue du ciel pour l’aider avec ses problèmes et de même peut-être qu’il pourrais montrer a cette gentille demoiselle que lui aussi pourrait l’aider avec ses problèmes… après tout, il a vu des choses que la plus part des gens s’auraient fait sauter la cervelle : des jeunes filles violées; des plaines couverts d’obus dans laquelle ou pouvait encore entendre les cris de douleurs venant des blessés; des enfants démantibulés encore en vie, pleurant pour leur mère et finalement, la pièce de résistance : la mort de plusieurs hommes dont la plupart étaient des père de famille, des fils de personne qu’il connaissait, des ainsi que son frère, la personne la plus importante au monde pour lui.

Il reprit ses sens rapidement et toutes ses douleurs sont parties quand il la regarda. Il oubliait tous ses problèmes de même qu’il ne pensait même plus à son Red Bull… il se dépêcha pour prendre son paquet de cigarette dans sa poche arrière et se l’alluma avec son zippo préféré. Il reprenna une gorgée de son breuvage et ensuite pris une des plus grosse bouffée de sa cigarette qu’il ne pouvait a peine respirer, ça l’a fait ça tâche il se sentais un peu plus en contrôle sur lui-même. Ensuite, il regarda le paysage plein d’arbre, arbustes, de fleurs colorées et pleins de merveilleux accessoires apaisante et il pensa a tout ce qu’il venait d’assimiler puis répondit avec un grand sourire :

« Ravi de t’avoir rencontrer Evy, moi c’est Sven. J’espère qu’on se recroisera bientôt… » dit-il avec un accent Irlandais.

Il ne voulait pas qu’elle parte mais, elle semblait vouloir se sauver, et vite, mais ceci n’était pas la dernière fois qu’il se croiserait et il le savait car il allait s’arranger pour qu’il se recroise… si elle ne lui parlera pas, alors il faudra qu’il s’informe sur cette belle demoiselle d’une façon très original et il ne fallait que trouver une manière, une façon et un temps et le plan qui se formait dans sa tête semblait être une très bonne idée. Il allait rendre cette fille folle de lui car, pour une raison qu’il l’échappe encore il la voulait plus que toute au monde : elle remplace Will… a sa manière bien sur.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Way I Am. [Sven Morgir.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Way I Am. [Sven Morgir.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storm Garden :: Hors jeu :: Archives-
Sauter vers: