Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le nouvel employé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité




MessageSujet: Le nouvel employé   Mar 2 Fév - 19:55

Entré dans la porte d’acier au dessus laquelle au peut lire ‘Hot Nights ‘. L’endroit était silencieux a l’heure qu’il était, voir vide a part le barman derrière son contoir et les deux même concierge a chaque jour. Les lumières de disco ainsi que les lasers ne fonctionnait pas car, en théorie, le bar n’ouvrait pas ses portes avant dix-neuf heure trente, mais pour leur client préféré, Mic ouvraient ses portes. Sven entra a l’heure qu’il rentre d’habitude: midi. Le barman savait ce que le jeune homme voulait, toujours du bon vieux whiskey irlandais. Le barman se souvient très bien la première soirée que Sven y avait passer, le jeune homme était déjà saoul avant d’entrée dans l’établissement, il jasais avec une accent irlandaise très prononcer, avait l’allure d’un gamin, il chantait a voix haute, contait de super bonne blagues et avait toujours un grand sourire chaleureux a ses lèvres.

Sven s’installa sur le banc coller au bar, pris son verre et le cala. Il s’est ensuite tournée vers le barman et dit :

« Mic, te souviens tu que tu m’avait offert une emploi la dernière fois? Tu sais le cel que je serait portier le soir? Je crois que je vais l’accepter. »


Il demanda un remplissage de son verre, puis il serra la main de Mic d’une tel force que le propriétaire dans sa quarantaine senti ses os craquer. Le sourire du jeune homme s’est aggrandis, ses yeux se sont arrondis et il embrassa Mic sur ces joues. Ensuite, il continua ses conversations avec les employés du club en faisant des blagues une après l’autre, ensuite il contait une de ses fameuses histoire de guerre, ses conquêtes sexuellent et surtout de cette fille parfaite qu’il avait rencontrer a l’école : il décris tout sur cette fille, en décrivant son allure, Mic eu un grand sourire sournois apparu tranquillement sur son visage. L’homme lui cachait quelque chose, il le savait et voulait savoir quoi, mais quand il demanda a Mic, étant un guru de l’amour (c’est du moins ce que le vieil homme se disait de lui-même) s’il allait revoir cette beauté, le barman le regarda directement dans les yeux, toujours avec le même sourire sournois, et dit :


« Peut-être que tu vas la revoir plus vite que tu ne pense… »

Sven ne comprenait pas a ce point, mais il était sur que Mic lui faisait une mauvaise blague qu'il riait quand même... Il faut sinon la vie est vraiment pas intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Evy Rosefield
Artiste



Messages : 104
Date d'inscription : 13/11/2009

Petit Plus
Âge: 17 ans. :)

MessageSujet: Re: Le nouvel employé   Mar 2 Fév - 22:07

    Les cours étaient maintenant terminés, la journée aussi. Elsa devait attendre la jeune femme à la maison, tout en préparant le souper. C’était une habitude chez elle. Elsa faisait le souper, Evy finissait tard. Ce soir elle devait rentrer travailler. Encore une soirée folle, sûrement. Comme à tous les soirs. Heureusement, elle n’avait pas de cours demain. Elle finissait toujours aux petites heures du matin. Une fois arrivée à la maison elle laissa toutes ses choses traîner, puis alla voir Elsa. Le souper était bientôt prêt, heureusement. Elle sourit, puis lui raconta sa journée. Sa jumelle fit de même, puis elle se mirent à table. Evy avala quelques bouchées puis prit quelques vêtements à la course. Elle laissa ses cheveux tomber sur ses épaules, étant quelque peu frisés. Ensuite elle revêtit des pantalons noirs, puis une camisole blanche.

    Prête à aller travailler, la jeune femme enfila ses chaussures, puis son manteau avant de partir. Elle héla un taxi, puis y monta. Quelques minutes plus tard, elle arriva devant le Hot Nights, dans lequel elle entra rapidement. Son regard se posa sur Mic, ainsi qu’un inconnu.. Il devait être ici depuis longtemps, celui là. Plus elle avançait, plus elle avait l’impression qu’il lui était familier.. Qu’elle l’avait rencontré à quelque part. Lorsqu’elle aperçu son visage, elle figea. Elle posa brusquement sa main sur le comptoir tout près de lui puis le toisa du regard un instant. Fini les miss gênées, Evy était maintenant la vraie Evy que tout le monde connaissait. Elle soupira, puis fit cogner chacun de ses doigts simultanément sur la table. La suivait-il partout où elle allait?


    -Que fais-tu ici? Est-ce que tu me suivrais partout, par hasard? Dit-elle sur un ton froid, presque colérique.

    Elle espérait bien que non, car il allait passer le plus mauvais des quart d’heures de sa vie. La jeune femme soupira, attendant une réponse de Sven. S’il ne répondait pas dans les 5 prochaines secondes, il aura affaire à une de ses crises. Sûrement, ou peut-être pas. Il n’en valait peut-être pas la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Le nouvel employé   Mar 2 Fév - 22:44

Il sursauta au coup qu’on donna sur le comptoir, tellement qu’il tomba de son siège, s’était peut-être du a l’alchool et/ou a la nouvelle sorte de cocaine qu’il a fait au labo de l’école. Peut importe, il se facha a cette folle qui lui avait parler, la voix semblait familière, en fait très familière, il se leva en pointant dans la direction de la voix… jusqu’ à ce qu’il réalise que c’était Evy.. A ce point là, il réalisa que ses yeux gris doux venaient de devenir gros comme des balles de tennis et il s’excusa pour ça prompt réaction. « C’est ça que que le vieux sac de merde voulais me dire. » Pensa t-il.

« Non, non! Je viens de prendre une position en tant que portier! Demande a Mic, Je suis un bon client et j’avais besoin de travail. » Dit-il en se sentant étourdis.

Il la regardait maintenant la scrutant de haut en bas, l’imaginant nue devant lui, avec cette pensée il avait de la misère de se rassir sur le banc, placa son bras gauche sur le bar et accota sa tête et la regardait tout en se demandant si elle remarque la forte odeur de whiskey qui sort de sa bouche ou ses yeux rouge. Même si elle pensait des mauvaises choses de lui il pourrait toute blâmer sur le manque de sommeil…

« Assied-toi, s’il-vous plait, commenca t’il tout en frappant sur le banc a coter de lui, Comment était ta journée Evy? »

Il souriais, merde si seulement Mic lui avait dit, il ne s’aurrais pas saouler peut-être qu’il aurait moins l’air épais. Il maudissait le vieil homme! Il faudra qu’il improvise… encore. Maintenant, il se controlait, il pouvait enfin avoir une conversation avec cette beauté. Ce qu’il trouvait vraiment intéressant c’est qu’elle avait montrer son visage avec du caractère, il adore les femmes avec du caractère, ça l’excitait plus que toute au monde. Cette jeune femme l’intriguait au plus haut point, mais il décida de jouer la carte ‘cool’ :

« Alors, tu travaille donc içi, demanda t’il d’une voix relaxe et calme, c’est intéressant on va être collègue de travail maintenant. Puis, pour ce que j’ai dit tantot, je ne pensais pas te revoir si vite que ça. »

En finissant cette phrase, il fait un petit sourire charmeur en attandant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Evy Rosefield
Artiste



Messages : 104
Date d'inscription : 13/11/2009

Petit Plus
Âge: 17 ans. :)

MessageSujet: Re: Le nouvel employé   Mer 3 Fév - 12:27

    La jeune femme roula des yeux en le voyant tomber au sol, puis il se mit à la pointer. Elle le toisa du regard une fois de plus, serrant son poing cette fois-ci. Mais qu’est-ce qu’il avait tout d’un coup? Evy secoua la tête un instant, regardant Mic et le comptoir.. Un verre de whiskey traînait sur ce dernier. Elle prit le verre, puis le jeta contre le sol, le fracassant près du jeune homme. Il devait déjà être soul de toute façon, heureusement qu’il n’avait pas dit quelque chose avant de tomber au sol. Elle l’aurait bien vite senti. Il n’y avait pas l’ombre d’un sourire sur son visage, et elle n’en avait pas envie non plus. Lorsqu’elle redirigea son regard vers lui, Evy remarqua qu’il la regardait d’une drôle de manière. C’est à ce moment qu’il lui expliqua qu’il avait pris une position en tant que portier, et qu’il ne savait guère qu’elle travaillait ici. Ses mains tremblaient désormais, elle avait envie de l’agripper et de le plaquer contre le comptoir… Lui faire voir à quel point elle était en colère contre lui. Mais à ce moment elle ferma les yeux, adressant la parole à Mic.

    -Ne lui sers plus rien. Il en a assez profité. Je vais te repayer ton verre, Mic. Ne t’en fais pas.

    Elle laissa quelques billets sur le comptoir puis tourna les talons. Alors qu’elle allait partir derrière le bar pour poser son manteau dans la salle des employés, Sven lui adressa la parole à son tour. Mais que lui voulait-il? Ne trouvait-il pas qu’il en avait déjà assez fait pour la soirée? La jeune femme s’arrêta pour l’écouter, puis lui répondit instantanément.

    -Désolée, j’ai du boulot. Lui répondit-elle froidement, fixant des yeux le verre fracassé par terre, et le whiskey éclaboussé. Y a rien à savoir de ma journée.

    Elle se remit à marcher, allant poser son manteau derrière. Elle revint avec un saut d’eau puis une éponge, pour nettoyer le dégât qu’elle avait fait. Evy se mit à genoux, puis commença à ramasser les petits morceaux de verre. Ça alors, il avait tout fait pour qu’elle sorte de ses gonds. Et depuis quand était-il un des meilleurs clients de Mic? Pourtant, elle ne l’avait jamais vu ici.. Ah! Et puis pourquoi s’en faire avec cela? Toutes ces questions l’enrageaient de plus en plus. C’était une vraie perte de temps. Le jeune homme lui adressa une fois de plus la parole, constatant qu’elle travaillait ici. Elle le savait qu’ils allaient être de supposés collègues de travail!

    -Beau travail, Sherlock. Oui, je travaille ici. Moi non plus je ne croyais pas te revoir. Pas du tout à vrai dire. Alors bonne soirée. Dit-elle, tout en se relevant.

    Elle avait maintenant nettoyé le dégât et voulait partir de cet endroit maintenant. Elle repartit donc avec le saut et l’éponge, fermant la porte de la salle des employés derrière elle. Elle vida le saut puis lança l’éponge sur le mur devant elle. Ses mains cachèrent son visage, elle essayait de se calmer. Elle avait remarqué ses yeux, mais ne se faisait pas d’idées fondées sur ceci. Il pouvait être fatiguée, comme drogué. Mais la fatigue ne cause pas ce genre de réaction avant beaucoup de temps d’habitude. Pourquoi ne s’arrêtait-elle pas de penser à lui pour seulement une minute? Sven lui torturait l’esprit tellement il intriguait Evy. Aussi, il déshonorait un peu Evy. À cause de ses habitudes de vie, de son calme saisissant.. De sa voix douce et apaisante aussi. Tout chez lui l’intriguait, et c’était étrange. Après quelques minutes de réflexion, Evy retourna au bar, derrière le comptoir avec un linge mouillé pour nettoyer avant l’ouverture. Elle replaça quelques bouteilles, puis resta là a fixer dans le vide.. Elle s’était reperdue dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Le nouvel employé   Mer 3 Fév - 22:38

La réaction le surprenait plus qu’une grenade à fragmentation... et il était en position pour faire cette similitude. Mais peu importe la petite crise qu’il reçu de Evy, il garda tout de même son calme car, si Will lui avait montrer de quoi dans sa vie c’était de rester calme même si l’apocalypse arriverais juste la, il serait calme… pour son frère. En plus, il la trouvait tellement sexy avec son attitude, ça le brûlait à l’intérieur… ou peut-être c’était juste le whiskey qui essayait de remonter.

IL ne pouvait plus rien dire, sentant qu’il était pour commettre une géante erreur s’il ne fermait pas sa gueule. Alors, il la regarda directe dans les yeux et lui fit un signe de tête signifiant ‘bonne soirée’ et il prit sa place sur le bord de la porte. Au fur et a mesure que les gens entrait, il demandait leur carte d’identité, compara leur photo avec leur visage et, si ils passaient l’examen, les laissaient entrés. Jusqu'à ce que Tony, l’autre portier, vienne le sauver pour qu’il ait prendre sa pause… ça tombait bien car Sven se tannait de la grosse basse de la musique techno/house et des spectacles de lasers qui lui faisait tellement mal aux yeux qu’il était sur qu’il allait faire une crise d’épilepsie…

Il décida alors de sortir par la porte arrière pour une ou deux cigarette juste pour se calmer les nerfs, poussant doucement la foule qui dansait sur le plancher, se frayant un chemin dans une océan de gens, il réussi enfin a sortir pour un peu d’air qui ne sentait pas la sueur, le vomis et surtout l’alcool… Il ne pouvait pas boire car il travaillait… putain est-elle conne cette règle! Le jeune homme réussi enfin a sortir son paquet de cigarette, sorti son zippo avec le dessin du plus beau drapeau du monde : celle de l’Irlande. Du coin de l’œil, il remarqua la silhouette de quelqu’un, il tourna sa tête pour voir à qui appartenait cette belle ombre… et merde! C’était Evy, qui elle aussi semblait profiter de l’air fraîche de la nuit pour fumer un merveilleux bâton de cancer. Il la regarda, s’excusa s’il l’avait déranger et alla s’installer a environ une dizaine de pieds plus loin.

« Merde! Je dois lui paraître comme un obsédé, elle doit penser que je fais exprès… Et merde! » Pensa t’il.

Il sorti alors son Iphone pour regarder un vidéo qu’il avait filmer avec son frère dans son automobile… une beauté cette bagnole : une super Nissan Skyline 1994 avec un Rb26dett forgée pour prendre jusqu’à 1600 chevaux vapeurs, il en avait que 960, mais le reste s’en venait et bientôt…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Evy Rosefield
Artiste



Messages : 104
Date d'inscription : 13/11/2009

Petit Plus
Âge: 17 ans. :)

MessageSujet: Re: Le nouvel employé   Mar 9 Mar - 19:10

    Le temps avait passé si vite depuis l’ouverture, c’était presque incroyable. D’habitude, le temps était long, si long qu’elle s’endormait presque au bar. Mais ce soir, la boîte de nuit était remplie de gens, et le bar complètement envahi. Elle n’avait aucun temps de repos, ni pour penser. Mais ce n’était pas grave, de même que ça l’aidait. Comme ça, Evy n’aurait plus à se débattre avec ses pensées, et elle serait trop occupée pour cela. Tout se déroulait bien jusqu’à maintenant, enfin jusqu’à maintenant j’ai bien dit. Elle servait tout le monde assez rapidement, aidée par son collègue un peu plus loin, à l’autre bout du bar. Heureusement, car elle n’y arriverait pas toute seule. Il était déjà 21h30, et le temps semblait maintenant s’arrêter. Lorsqu’elle jetait un coup d’œil à sa montre tout semblait se figer, comme à son habitude. Et de plus, elle savait qu’il ne fallait pas faire ça. Enfin, c’était plus fort qu’elle, fallait pas la blâme hein. Elle releva son regard, et un autre barman vint derrière le bar. Il lui dit d’aller prendre sa pause, et Evy partit aussi vite qu’elle pût.

    La jeune femme passait entre tous les gens qui dansaient ou draguaient, mais elle passait quand même entre eux, les laissant perplexes quelques fois. Hé bien, ils n’avaient qu’à se tasser et lui laisser un peu plus d’espace pour passer. C’était de leur faute, pas la sienne. Elle retourna dans la salle des employés, prenant son manteau au passage. Elle vérifia si elle n’avait pas oublié ses cigarettes. Tout était là, sauf son portable.. Mhh, Elsa doit avoir essayé d’appeler une centaines de fois au moins durant la soirée. La connaissant, elle devait s’inquiéter et savoir si Evy était arrivée à destination saine et sauve. Et puis, elle avait sûrement des tonnes de trucs à lui dire sur Jayson.. Ou bien sur Will. Ou bien une émission de télé ennuyeuse qui la fait rire à tout coups. Mais bon, que peut-on faire contre sa sœur? Et puis, elle ne la fatiguait pas tant que ça.. Enfin, peut-être pas autant. Bref’ Evy sortit dehors, laissant un bout de bois sous la porte pour la laisser entrouverte. Elle détestait fermer cette porte lorsqu’elle sortait dehors. Peut-être par peur de rester coincée là. Oui, peut-être..

    Elle entendit la porte s’ouvrir après qu’elle ait allumé sa cigarette, puis regarda du coin des yeux l’individu qui sortait par là. Sven.. Toujours et encore lui. Mais pourquoi était-elle aussi fâchée et névrosée, qui plus est?! Il ne lui avait rien fait, à elle. Enfin, elle avait les nerfs en boules avant son arrivée au travail.. Il avait sûrement juste dit quelque chose qui ne lui a pas plu. Quoi qu’il en soit, elle était encore gonflée à bloc, et elle n’avait pas envie de lui adresser un mot. Mais il s’excusa lorsqu’il passa près d’elle, allant à presque dix pieds de la jeune femme. Avait-il autant peur d’elle? C’était presque miraculeux! Jamais quelqu’un n’avait eu peur d’elle.. Enfin, sa sœur oui, mais ça c’était une autre histoire. La jeune femme soupira lorsqu’il s’excusa, le toisant du regard le long de sa marche. Avec un peu d’amertume dans son ton, elle se permit de glisser :


    -Arrête de boire, ça empeste partout où tu va. Et puis, ça t’apporteras où dans la vie, hein?

    Evy soupira une fois de plus, laissant tomber sa tête par l’arrière pour expirer une bouffée qu’elle avait prise quelques secondes plus tôt. Elle détacha ses longs cheveux rouges vifs, puis les secoua vivement avant de les laisser retomber étroitement. Qu’allait-il répliquer, si ce qu’il allait répliquer en valait la peine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Le nouvel employé   Mar 9 Mar - 19:57

Il resta bouche bée. Elle lui avait dit qu’il buvait trop! Et puis, oublie ça ne vaut pas la peine qu’il lui réponde a cette petite merde, en plus, elle ne le connaissait pas, elle n’avait aucune idée qui il était ou ce qu’il a vécu ou même se qu’il vit en se moment….

Un horrible « bad trip », c’est ça qu’il vivait : il sentait ça température montée, son cœur battre de plus en plus vite et il y avait même des hallucinations qui lui venait… surtout en regardant le vidéo. Il se voyait vivre un terrible accident par cause d’un roulement de roue défectueux.

Il décida de lui répondre, peut-être que son état de confusion partirait s’il parlait ou bougeait un peut.

« Tu as peut-être raison tu sais. Lui dit-elle soudainement d’un ton abattu. C’est peut-être pour a que je me sens comme de la merde en se moment, ou pas. » Fini-t-il en riant. Il se leva se rapprochant d’elle comme un éclair, la regarda directement dans les yeux et continua : « Evy? Demanda-t-il d’une voix douce et charmante, Pourquoi as-tu tu la mine si basse? N’aimes tu donc pas l’ambiance dans laquelle tu travail? Quelqu’un t’as fait du mal aujourd’hui? Un petit garçon ta briser le cœur? Si c’est le cas il ne te mérite pas, tu es trop belle pour toute les gars de cette planète réunit ensemble, dit-il en s’assisant
a coté de elle; il s’alluma une autre cigarette puis continua, j’espere que tu le sais ca, hein? »

Il la fixait a présent, perdu dans ses pensées il semblait ne pas vouloir lacher prise sur cette idée de ne pas mourir aujourd’hui, car c’est comme ca qu’il se sentait a présent.

« Peut-etre que j’ai fait une mauvaise recette? Non! Impossible! J’ai tout fait pour qu’elle soit parfaite, et bien… c’est bien correct je ne mourrais pas ça se calme. » Se dit-il.



Il arrêta ses pensées et retourna à cette jeune demoiselle à la mine par terre. Il la regarda se mit a sourire et s’approchant d’elle tranquillement, il la fixa dans les yeux, lui fit le plus beau sourire qu’il puisse faire, il s’approchait de plus en plus prêt…

« Alors, c’est lequel des porte tu choisis, prenant l’accent et l’intonation d’un annonceur d’un émission de télévision que les vieillards aimait tant, Le travail : un endroit ou tout le monde on du plaisir; La vie : une place qui semble si méchante depuis que cette incident, celle que je ne connais pas; Ou la porte du briseur de cœur : celle a qui je vais ramener une de ses raclés! »

Le jeune homme priait dans sa tête qu’elle la rirait celle-la. Il voyait dans son visage une douleur aussi insupportable que celle qu’il gardait secret tout caché, le dévorant depuis l’intérieur et qu’il se forçait a vivre avec tout les jours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Evy Rosefield
Artiste



Messages : 104
Date d'inscription : 13/11/2009

Petit Plus
Âge: 17 ans. :)

MessageSujet: Re: Le nouvel employé   Mar 9 Mar - 20:24

    Pendant un instant, un simple et petit instant, la jeune femme se concentra pour décerner les émotions de Sven, n’essayant plus de juger. Malgré qu’elle en aille envie, bien sûr. Il n’avait pas l’air très bien.. En fait, presque dans le même état qu’elle. Mais cela, personne ne le saurait. La jeune femme prit son poudrier dans la poche de son manteau, ouvrant le rabat pour examiner son visage avec le petit miroir intégré. Ouch, le fond de teint ne tiendrait pas encore pour longtemps. Elle décida d’en rajouter par dessus sa joue blessée. Oh, le fond de teint n’était pas parti, elle ne faisait que rajouter une autre couche pour s’assurer que le fond de teint ne disparaisse pas avant la fin de la soirée. Evy ne voulait pas que tout le monde remarque sa blessure, et encore moins Sven. Hé puis, même s’il la remarque un jour, elle pourrait inventer n’importe qu’elle connerie faisant un peu de sens afin de dissimuler la vérité. Un tas de mensonge afin de se coffrer un plus chaque jour dans la dépression. C’était le plan. Enfin, peut-être pas dans la dépression, mais dans la solitude.. Oui, plus dans la solitude qu’autre chose. De toute façon, elle n’avait besoin de personne. Sa vie c’est sa vie.. Personne n’a besoin de savoir les malheurs ou le bonheur qui lui tombe dessus chaque jours.. N’est-ce pas?

    La jeune femme sortit de ses pensées lorsque Sven reprit le dessus de ses pensées, lui adressant la parole. Elle écouta attentivement ce qu’il avait à dire, se sentant plutôt mal lorsqu’il utilisa ce ton abattu. Evy en avait peut-être trop fait cette fois-ci. Ce n’était pourtant pas lui qu’elle voulait blesser.. Il ne lui avait rien fait de mal. Alors pourquoi était-elle en colère contre tout le monde? Il n’y avait que cinq personnes visées et intimement liées à cette colère, pourtant. La jeune femme soupira, décidant de ne rien dire cette fois-ci. Se la fermer vaudrait mieux. Pendant cet instant de silence, le jeune homme s’approcha d’elle rapidement, croisant son regard dans le sien. Il continua à parler, plus lentement cette fois, plus sincèrement aussi. Plus il avançait dans ses paroles, plus elle faisait l’effort de ne plus écouter. Mais bien qu’elle ait mis des barrières invisibles devant ses oreilles, les mots passaient toujours, aussi calmes et paisibles qu’avant, la troublant d’avantage. Il décida alors de s’asseoir à ses côtés, tandis qu’elle fixait le sol. À cet instant, Sven la fixait. Non, elle n’allait rien lui dire. Choisir une option plus facile et moins sincère était bien mieux.

    Malgré sa colère ardente, la jeune femme paraissait calme. Plus il parlait, plus la colère cédait à la tristesse et l’amertume.. Presque du dégoût pour elle-même. Alors qu’Evy n’accordait aucun mot, Sven décida de rendre la question un peu moins formelle, se rapprochant d’elle par la même occasion tout en prenant le ton d’un animateur de télé blasé. Bon, autant en rire que d’en pleurer, n’est-ce pas? La jeune femme ne pût retenir son rire, s’arrêtant brusquement par la suite. Qu’allait-elle lui répondre?


    -N’y aurait-il pas une porte avec ses trois options réunies? Je crois que c’est celle-ci que je choisirais.. S'il y en avait une, bien entendu. Dit-elle, un peu démolie mais soulagée d’avoir rit pour la première fois depuis un bail.

    D’une quelconque façon, il savait comment l’attendrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Le nouvel employé   Mar 9 Mar - 21:03

La soirée se déroulait bien en se moment, mis a part le manque d’éclairage et cette maudite pluie anglaise. Sven a réussi à la faire rire, elle était si belle quand elle riait, encore plus que quand elle était fâchée après lui. Il semblait vraiment à l’aise avec cette jeune femme, il se senti tout chaud à l’intérieur tout d’un coup, pour une fois depuis il ne pouvait point se souvenir, il était heureux. Il en était pas sur au début, croyant que c’était l’alcool ou la drogue qui voulait remonter, mais il fut sur quand elle ne remonta pas.

Mais ce n’est pas le fait qu’elle en est rit qu’il trouva bizarre, c’est la réponse : une porte pour les trois? Ça ne faisait pas de sens. Depuis quand quelqu’un passe une journée si déplaisante, déprimante et surtout merdique. Ok, Sven n’en avait déjà eu, celle de la guerre, des visite moins que plaisante des gentils officier de la paix et celle quand il a foncé dans un arbre avec sa Skyline était de très bonnes exemple, mais elle furent éparpille sur plusieurs mois, pas dans une journée. Pourquoi Dieu fait donc souffrir cette innocente jeune femme. Elle semblait si douce…

Il la regarda et remarqua qu’elle avait remis du fond de teint et il n’est peut-être pas un expert du maquillage mais, on ne le faisait pas aussi souvent que ça et on n’en mettait pas plus sur un bord. De plus, elle ne le regardait pas plus longtemps qu’il fallait, elle cachait quelque chose ou elle était intimidée par sa présence. En espérant que le deuxième n’était pas le cas, il s’alluma une dernière cigarette avant la fin de la pause

« Alors, la question ne donne point de réponse, mais n’en pause trois…? Lui demanda-t-elle, encore d’un ton doux et calmant. Et est-ce que tu voudrais m’en parler, je pourrais peut-être t’aider ou être un bon ami et te laisser te vider le cœur après le travaille? »

Il la prit dans ses bras et lui donna une caresse amicale, la serra doucement et la relacha.

« Peut importe ta decision, je veux que tu sache que je vais toute faire pour te voir sourire constament comme ca, lui dit-il avec un sourire au levres et le ton d’un amoureux fou de sa compagne, ca me ferait tellement plaisir. »

« Sur le meme ton, voudrais tu prendre un café avec moi apres le boulot? » Ajouta-t-il d’une voix enfantin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Evy Rosefield
Artiste



Messages : 104
Date d'inscription : 13/11/2009

Petit Plus
Âge: 17 ans. :)

MessageSujet: Re: Le nouvel employé   Mar 9 Mar - 21:33

    Sven semblait sceptique un peu. Elle s’efforçait de tout cacher, de ne rien faire paraître.. Mais il semblait trop sceptique pour croire à cette mascarade. Enfin, c’est ce qu’elle croyait voir. La jeune femme fixait toujours le sol, jetant sa cigarette avant de l’écraser de son pieds gauche. On dit que la confiance se gagne, n’est-ce pas? Pourtant, Evy ne se sentait pas assez à l’aise pour parler de ses problèmes à Sven, et encore moins à qui que ce soit d’autre. Si elle n’en avait pas fait part à sa sœur, c’est qu’elle ne le dirait à personne d’autre. Ce n’était pas bien compliqué. Mais lui il ignorait cela, bien assurément. Elle ne lui avait dit que des bêtises depuis le début de toute façon. Et prendre un nouveau départ maintenant ne l’avantageais pas vraiment, surtout pas aujourd’hui. Il devrait attendre.. Attendre qu’elle soit assez à l’aise pour en parler avec sa sœur, et ensuite, peut-être avec lui. Qui sait? La jeune rousse soupira, un infime sourire au visage. Peu à peu, il lui remontait le moral. Il lui faisait oublier un peu ses tracas, les rendant beaucoup moins importants à ses yeux. C’est ce dont elle avait besoin le plus en cet instant. De les oublier, de les jeter aux oubliettes et de les laisser là. Mais elle savait que tout cela n’était pas possible.. Enfin, pas pour l’instant. La jeune femme étira sa main droite, créant des petits ronds avec cette dernière. Une douleur envahissait cette main, celle avec laquelle elle avait frappé Christopher au visage. Bon sang, il était solide!

    Et c’est elle qui avait écopé de tous les dégâts. Quelle misérable journée avait-elle passé.. Dis donc. Evy regarda Sven un instant, le laissant poser cartes sur table. Il lui demanda alors si elle voulait lui parler de ses problèmes, ce dont elle savait déjà la réponse. Non. Mais elle ne voulait point être brusque, ni méchante avec lui en ce moment. Une moue endolorie prit place sur son visage tandis qu’elle essayait de créer des ronds avec sa main encore une fois. Elle s’arrêta, n’ayant guère envie d’avoir un peu plus mal. Elle en avait eu assez pour aujourd’hui. Elle interrompit le jeune homme, laissant ces quelques mots glisser.


    -J’ai juste eu un tas d’examens minables, eu plusieurs disputes et je me suis blessée, par accident. Comme d’habitude. C’était pas ma journée, c’est tout. En plus, je ne vois plus ma sœur aussi régulièrement qu’avant.. C’est tout, enfin, je crois. Il ne peut pas avoir plus pire que cela.. Non?

    Le ton qu’elle avait employé semblait terriblement honnête, parsemé de tristesse aussi. Il n’avait pas été forcé du tout, mais plutôt hésitant. Comme si elle racontait de vrais problèmes. Il ne pouvait pas être sceptique cette fois-ci. Il la prit dans ses bras, la caressant gentiment avant de la relâcher. La jeune femme fit un grand sourire, posant ses mains sur ses bras. Un peu de réconfort n’était pas de trop. Enfin.. Non, je ne crois pas. Il lui dit qu’il ferait tout pour la voir sourire ainsi. La jeune femme sourit de plus belle, ne pouvant dire rien d’autre à cette remarque. C’est là qu’il enchaîna, lui demandant si elle voulait bien l’accompagner et prendre un café après le boulot. Après tout, pourquoi pas? Elle finissait dans presque une heure.. ça passerait assez vite.

    -Mhh, d’accord pour le café. Je finis dans une heure. Alors.. Je t’attendrai devant l’arrêt de bus? Je prends toujours le bus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Le nouvel employé   Mar 9 Mar - 22:10

Le sourire qu’elle lui fit le fit quasiment sauter dix pieds dans les air. Il était si content de la voir sourire, même si ses mauvaises excuses ne dignifiait point le regard qu’il voyait dans ses yeux était légitime, il savait qu’Evy cachait quelque chose. Ses quatre ans dans l’armée en tant qu’interrogateur lui donnaient enfin quelque que chose de positif, pas comme les pauvres victimes de ses <interrogations>. Il était certain que toute se que la jeune femme voulait ce n’était pas de lui parler de ses problèmes. Alors il pris l’invitation pour ce qu’elle était : une sortie entre amis. Il aurait le temps de l’interroger sur le sujet plus tard.

Quand elle lui dit qu’elle prenait le bus, il décida qu’il prendrait le véhicule de son frère : la Subaru WRX STI montée a un beau 496 chevaux vapeurs bref, une machine incroyable. De plus, son frère serait très fier du fait que, pour une fois, il ne fasse pas le fou avec sa bagnole de quatre vingt mille euro. Même si elle était conçue pour le faire…

En pensant a cette occasion miraculeuse, il pourrait peut-être lui dire c’est quoi qui avait fait avant de venir a cette école. En même temps, il pourrait lui demandé sur sa vie, son passé, ses rêves, se qu’elle voulait faire dans sa vie, ses passions, etc. C’est sur qu’il ne lui parlera pas de ses aventures nocturnes dans le laboratoire de l’école et avec qui il fait affaire dans ses temps libre. Il fut certain que Dieu le souriait, et peut-être, elle pourrait l’aider a se sortir du trou qu’il c’est lui-même creusé. Il voulait absolument tout lui dévoilé a cette femme, elle était son ange venu le sauvé et il le savait. Lui craché tous ses secrets, lui démontré qu’il voulait sortir du horrible cercle vicieux dans lequel il était pris…

Sven se leva la regarda et se senti comme s’il venait de voir des feux d’artifices, ébloui par sa beauté, bouche bée par les couleurs contrasté qu’elle portait et par son beau sourire. Il était si heureux la vie lui donnait enfin une chance!

«Au lieu de prendre le bus, on devrait plutôt prendre mon véhicule. Il est vraiment trop beau pour qu’on le laisse pourrir sous la pluie. Quant pense-tu? »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le nouvel employé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le nouvel employé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storm Garden :: Hors jeu :: Archives-
Sauter vers: