Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Done All Wrong [Daniel Emerson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Alex Scott
Régulier



Messages : 162
Date d'inscription : 03/02/2010

Petit Plus
Âge: 18 ans

MessageSujet: Done All Wrong [Daniel Emerson]   Mer 3 Fév - 19:14



    Le Samedi matin était toujours tellement ennuyeux ici. Tout le monde dormait jusqu’à midi, ensuite le café du coin était plein.. Les F4 étaient tous dans l’école, à chercher les rares victimes qui pouvaient être sur leur chemin. La plupart du temps c’était des intellos, les victimes. Mais moi, j’étais prête à les voir venir.. Je m’étais déjà levée, il était près de 8 heure. Je passai sous la douche rapidement, puis prit quelques vêtements au passage. Je me foutais bien de ce que j’allais porter, à vrai dire. La seule chose qui comptais, c’était de ne pas oublier mon joli manteau de cuir. J’avais pigé une paire de jeans bleu délavée et trouée, ainsi qu’une camisole noire et grise. Je les enfilai rapidement, cherchant ma paire de converses que j’avais lancé hier soir.

    Enfin, je voulais juste m’amuser un peu, je n’étais pas à blâmer pour mon comportement. Sur la table de chevet près de l’entrée, je trouvai une chaussure, puis l’autre sur la télé, à l’autre bout de la pièce. Je courut pour aller chercher la chaussure manquante, puis partit assez vite sans oublier mon manteau et mon Ipod Touch. Ce petit truc miraculeux qui faisait n’importe quoi ne m’apportait que du bonheur et du réconfort. Enfin bref’ je posai les écouteurs dans mes oreilles avant de quitter la résidence, et de marcher jusqu’au Café du Coin. Il n’y avait presque personne dans les rues.. C’était presque étrange d’être témoin d’un événement pareil. Je remontai le capuchon du manteau sur ma tête, abaissant la tête pendant que je marchais. Tout semblait trop calme autour de moi, c’était effrayant. Il n’y avait personne sur les trottoirs, personne dans les rues. C’était désert.. Oh non, il y avait un coureur! Et puis? Il ne changera pas ma vie d’un poil..

    Je fût arrivée bien vite au Café, puis y entra rapidement. Au moins, ici il y avait quelques personnes… De vieilles personnes, oui. C’est là qu’on voit que la jeunesse n’est pas admise à certains endroits et à certaines heures. Alors que je fixais encore les personnes âgées qui n’exhibaient que des sourires remplis de joie, je fonçai dans une table, tombant à la renverse. Tout le monde s’arrêta de parler subitement, et même de respirer vu le silence qui s’était brusquement installé. Mon regard se tourna vers les gens qui me regardaient bizarrement, puis je soupira brusquement. Je me relevai puis croisa les bras sur mon torse.


    -Vous pouvez reprendre vos activité, Miss Daisy. Le spectacle est terminé. Dis-je brusquement, m’adressant aux vieilles dames qui me regardait d’un air indigné.

    Que me voulaient-ils tous? J’avais le droit d’être maladroite parfois, n’est-ce pas? Quoi qu’il en soit, je m’avançai vers une table au fond du café, commandant un café bien noir avant de me mettre à griffonner sur les serviettes entreposées à ma table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Done All Wrong [Daniel Emerson]   Jeu 4 Fév - 11:06

    Fin de semaine ne rimait pas avec inactivité. Pas pour Danny en tout cas. Lui, il préférait occuper la totalité de son temps libre, même si cela empiétait sur ses heures de sommeil. Il se plaignait constamment de ne pas pouvoir dormir le matin durant la semaine, mais une fois arrivé au week end il ne dormait pas plus, c'était assez paradoxal. Il avait tellement à faire, toujours tout plein de projets que ses cours l'empêchait de réaliser qu'il se disait que le seul moment pour ça était le samedi. De toute façon, Dan s'était couché tôt aujourd'hui, préférant faire la fête jusqu'à pas d'heure le lendemain. Il dormait, et son téléphone qui faisait office de réveil sonna à 7 heures. Oui oui, le plus tôt est le mieux. Rien de tel qu'un petit footing dans le froid et la rosée de l'aube pour vous mettre d'attaque pour le reste de la journée. Des bons vêtements pour courir et un rapide passage d'eau sur le visage eurent vite fait de le préparer à cet exercice qui dura prêt d'une demi heure.

    Lorsqu'il revint transpirant dans sa petite chambre, l'urgence était de passer sous la douche. Il balança ses affaires sales par terre vers son lit et fonça sous l'eau chaude où il resta quelques minutes. Après ça, un choix plus long s'imposait pour ce qui était des habits, mais sans trop se prendre la tête, Danny enfila une chemise unie couleur bleu clair, un jean et des chaussures plus foncés ainsi que sa veste noire qui lui donnait toujours cet air classe et propre sur lui, la clé de son charme en somme. Son projet était d'aller en centre ville, d'abord pour trouver de quoi remplir son minuscule frigo pour les soirs où l'envie ne lui prenait pas de manger au restaurant universitaire puis ensuite de voir si son budget lui permettait peut être de s'offrir quelque chose comme des nouveaux vêtements ou des bouquins par exemple. Mais avant tout, il avait pour habitude de passer par le Café pour se mettre au courant des dernières actualités des environs en lisant un journal laissé à disposition avec un bon café. De toute façon, les magasins ne seraient pour beaucoup pas déjà ouverts.

    Danny sortit de sa chambre, prit bien soin de fermer à clé et se dirigea vers le parking où il laissait moisir sa voiture une bonne partie de la semaine étant donné qu'il ne sortait pas tellement de l'école. Cela lui coutait cher en assurance pour pas beaucoup de déplacements, mais il avait les moyens, ou du moins ses parents pouvaient lui payer sans problèmes. Quoi qu'il en soit, il conduisit jusqu'au centre ville et par chance trouva une place pour sa voiture rapidement, il n'aurait certainement pas eu la patience nécessaire pour tourner en rond pendant plusieurs minutes avant de trouver un endroit où se garer. Avant d'entrer dans le Café, Dan s'ébouriffa les cheveux comme il en avait l'habitude. Puis il poussa la porte et constata que la moyenne d'âge des personnes présentes devaient être de 60 ans. Ô malheur.

    Le serveur derrière le bar l'avait accueillit avec un grand sourire et un sympathique bonjour, que lui avait rendu Dan en marmonnant à moitié. Passant devant lui, le jeune homme se saisit d'un journal qui trainait sur le comptoir sans se soucier duquel cela pouvait être et il passa sa commande sans même attendre qu'on lui propose.
    « Un café. Beaucoup de lait, beaucoup de sucre. S'il vous plait. » Il avait peut être été un peu expéditif, mais au moins c'était fait. Le client est roi, non ? Daniel se dirigea vers une table avec une banquette contre le mure dans le fond de la salle et placée de telle sorte qu'il pourrait voir les gens qui entraient si l'envie lui prenait de jeter un coup d'oeil par dessus son journal. D'ailleurs, il balança le papier sur la table avant de se vautrer sur la banquette, laissant s'échapper un léger soupire de contentement.

    Danny se mis à son aise, s'étirant les jambes et les croisant au niveau des pieds avant de prendre le journal en main et de commencer la lecture de la première page. Il n'eut pas le temps de se concentrer dessus que son café arriva, servi par le jeune homme qui avait prit la commande. Après un 'merci', Daniel était enfin tranquille. Enfin, c'était peut être trop vite dit, car à peine eut-il pu tourner sa cuillère dans la tasse et bu une toute petite gorgée, une jeune femme déboula dans le Café et se prit une table, tombant au sol. La première réaction de Danny - tête baissée et à moitié masquée par son journal- fut d'esquisser un sourire et un geste de négation de la tête du fait de la maladresse de cette fille. C'est seulement quand il l'entendit parler sur un ton de reproche à deux pauvres petites vieilles que le jeune homme releva son regard vers elle et s'aperçut qu'elle ne lui était pas inconnue.

    A première vue, il était pour l'instant incapable de poser un nom sur ce visage, mais il savait qu'ils s'étaient déjà parlé, au moins une fois. En tout cas, le jeune étudiant était d'autant plus souriant depuis qu'il avait entendu la remarque qu'elle avait osé faire aux deux vieilles. C'était audacieux de sa part, et Dan appréciait ça. C'est sûrement ça qui le décida à se lever et à changer de place pour la rejoindre. Sourire charmeur aux lèvres, café dans une main, il avait complètement délaissé le périodique. Il s'approcha, et c'est lorsqu'elle leva les yeux dans sa direction que Daniel fut enfin apte à se souvenir de son prénom. Alex. Ouais, c'était ça, Alex. Maintenant qu'elle était consciente que Dan s'était approché, c'était le moment de dire quelque chose. Adoptant un ton à la fois ironique et de défi, le jeune homme entama la conversation.


      « Jolie entrée en scène. T'es pas très respectueuse avec tes ainés, dis moi. »


    Très sûr de lui et du fait qu'elle ne le repousserait certainement pas, il posa sa tasse sur la table et tira la chaise en face d'Alex afin de s'y asseoir. Adossé au dossier, Dan remit sa veste en place, c'était une de ses manies de fils de riches. Juste après ça, il avança son buste et posa les coudes sur la table, joignant les mains, avant de renchérir.

      « Faut dire aussi qu'à cette heure là, y'a que des vieux. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alex Scott
Régulier



Messages : 162
Date d'inscription : 03/02/2010

Petit Plus
Âge: 18 ans

MessageSujet: Re: Done All Wrong [Daniel Emerson]   Jeu 4 Fév - 11:52

    La jeune femme passa rapidement une main dans ses cheveux, regardant autour d’elle. Tiens, elle n’était pas seule dans la catégorie des jeunes gens. Il y avait un homme assis à une banquette, pas trop loin de sa table. Mais il avait l’air plutôt ennuyant, avec son journal.. Comment on pouvait éprouver du plaisir à lire cinq millions de tragédies par jour, puis ensuite les revoir sur notre téléviseur? Totalement ennuyeux! Enfin, ce n’était pas trop de ses affaires.. Alex dirigea son regard vers la grande vitre, soupirant tout en prenant une gorgée de son café. La pièce avait l’air déserte à cette heure, ça donnait presque la chair de poule. Après midi, le café était rempli d’artistes, de non groupés et de Gardens.. On pouvait entendre de la musique dans certains coins, des débats dans l’autre, et quelques rires sarcastiques par ici. Mais la jeune brunette en avait assez de tout cela, de là venait sa détermination à se lever tôt pour aller au café. Le jeune homme qui paraissait ennuyeux se mit donc à regarder dans sa direction. Elle dériva donc son regard, cherchant quelque à fixer plutôt que lui. Elle posa donc ses pieds sur le bord de la table, soupirant une nouvelle fois d’ennui. Que ferait-elle de son week-end?

    Lorsqu’il regarda ailleurs, la jeune femme le fixa à nouveau, remarquant qu’il affichait sur son visage, un petit sourire. Il se leva donc, prenant place à sa table même s’il n’en avait pas l’autorisation. Un air offusqué prit place sur le visage d’Alex. Depuis quand les gens allaient voir les autres sans savoir s’ils les connaissent? Ce jeune homme semblait bizarre.. Mais plus il avançait, plus elle avait l’impression qu’elle l’avait déjà rencontré. Il s’assied donc à sa table, lui adressant la parole. La jeune femme sourit, le reconnaissant cette fois-ci. C’était Danny! Elle roula des yeux en écoutant sa réplique, posant son café brusquement. Non, elle n’était pas très respectueuse envers ses aînés, c’était bien vrai. Et puis, que cela changerait-il à sa vie? Un petit sourire malin prit place sur le visage de la jeune demoiselle, avant qu’elle lui réponde.


    -Non, je ne le suis pas du tout. Enfin, qu’elles aillent se faire foutre ces petites vieilles indignées! C’est pas parce que je me prends une table que c’est la panique générale.. Non? Et merci pour la remarque, c’est très apprécié! Envoya-t-elle du tac au tac, sur un ton sarcastique.

    Il avait l’air tellement sûr de lui. C’était épouvantable. Mais, au fond, c’était peut-être pour ça qu’elle s’entendait aussi bien avec Danny. Il posa sa tasse sur la table, puis replaça sa veste. Elle haussa un sourcil, se mettant à rire instantanément de lui. Enfin, il n’avait qu’a ne pas avoir de manies de riches, celui là! Elle roula des yeux une nouvelle fois avant de lui lancer :

    -Et toi.. Que fais-tu ici? Oh, non je sais. Tu es venu lire un journal tout aussi ennuyeux que toutes les chaînes de nouvelles qu’on retrouve sur notre téléviseur, pas vrai? Et je suis tout aussi sûre que tu ne voulais pas faire de café ce matin, ou que tu n’es pas capable d’en faire. Donc tu es venu ici, afin de t’ennuyer encore plus que tu ne l’ai déjà.

    Alex esquissa un sourire malin, avant d’hausser les épaules de façon faussement innocente. Voilà qui lui apprendra à être si sûr de lui, tiens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Done All Wrong [Daniel Emerson]   Lun 8 Fév - 10:53

    Ce qui était bien avec Alex, c'était qu'elle avait du répondant et qu'elle ne se laissait jamais faire. Peut être que Danny n'avait pas choisi la meilleure entrée en matière possible, mais au moins l'échange s'annonçait mouvementé et pour le moins intéressant. C'était autant un moyen pour le jeune homme de la tester que d'apprendre à la connaître un peu mieux ; à la vue de ce qu'ils avaient déjà eu comme entretiens, Dan jugeait qu'ils étaient plutôt fait pour s'entendre, sans quoi il ne se serait jamais approché d'elle Toujours être sûr de la valeur du caractère des gens avant de se lancer, c'était un de ses principes fondamentaux. Pour le coup, ça collait bien avec le sien, et même s'il était confiant, il redoutait de finir par être à court d'argument et de sarcasme.

    La première remarque de Danny n'avait de toute évidence pas offusqué Alex plus que ça, sans quoi elle l'aurait carrément jeté et n'aurait pas employé ce ton ironique tellement prévisible. N'empêche que ce qu'elle avait dit était on ne peut plus juste. Évidemment que la panique n'avait pas à être déclenchée pour si peu, mais qui parlait de panique ? Justement, tout avait été très calmes après cette mésaventure, un silence à la limite du pesant. A part deux ou trois regards suspicieux, rien qui ne pouvait justifier un énervement pareil de la part de la jeune femme. Amusé et laissant même échapper un tout petit rire, Danny était toujours dans le même état d'esprit qui consistait à faire son malin, ce pourquoi il répondit dans la même optique que précédemment.


      « Mais personne panique, à part toi peut être. Et dire qu'il y a que des vieux, c'était un moyen pour dire que je suis content de voir quelqu'un qui rabaisse la moyenne d'âge. »


    Un petit compliment. Il ne savait pas trop comment elle réagirait à cela étant donné qu'elle avait plus été exaspérée qu'autre chose aux premières interventions du jeune homme. Avec ça, il se voulait un peu plus ouverts et gentil, mais Alex eut vite fait de faire taire sa bonne volonté lorsqu'elle se moqua de lui et la manière qu'il avait eut de se rhabiller convenablement. En fait, Danny était plutôt vexé qu'on puisse en rire mais pour entretenir la bonne humeur, il préféra ne rien répliquer à ça et se contenta de hausser les sourcils. Néanmoins, il se sentit à juste titre attaqué à l'écoute de la seconde réplique d'Alex. Peut être qu'il l'avait mérité et qu'en fin de compte il n'était pas le bienvenu à cette table.

    Dan reconsidérait la question. Devait-il retourner dans son coin ? Il était tenté, mais se dit que finalement, tout l'intérêt de la conversation résidait dans le fait de déranger un tant soi peu la jeune femme. Danny reposa son dos contre le dossier de la chaise et se balança légèrement en arrière, bras croisés. Aussi, il souriait, et détournait le regard de droite à gauche. En fait, le jeune étudiant était sidéré de voir qu'on pouvait être aussi indifférent à propos des actualités et de ce qui faisait évoluer la société d'aujourd'hui. C'était donc un sourire ironique qu'il arborait. Il accompagna ceci d'un clair geste de dénégation de la tête et poursuivit la conversation dans la même voie dans laquelle l'avait orienté Alex mais l'intonation qu'il employa sonnait d'une manière particulièrement exaspérante.


      « C'est ça, et en plus je suis venu là pour lire ce journal parce que j'ai pas assez de fric pour me le payer moi même. Ah ouais, et en plus je suis incapable de faire un bon café tout seul. Ces hommes, tous des bons à rien. »


    Là, Danny se rendait compte que ce n'était pas comme ça que l'échange évoluerait, et il se demandait si cela valait le coup de continuer à se chamailler. Dans le fond, ce n'était pas la meilleure façon pour se rapprocher d'elle. Dan trouvait ça amusant de baser une relation cordiale sur de l'ironie mais il ne savait pas si c'était la même chose pour Alex. Soi à cet moment, elle le trouvait lourd et inintéressant, soi il apparaissait comme charmant et mystérieux. Ils n'étaient pas encore assez proches pour que l'étudiant soit en mesure d'affirmer qu'il adoptait la bonne technique pour satisfaire Alex. En fronçant les sourcils Il porta sa main dans une de ses poches intérieures où se trouvait un paquet de cigarettes, mais il se rétracta, ne sachant pas quel regard elle portait sur le tabac. Enfin, Daniel s'était décidé à ne pas se laisser faire. Il plissa les yeux, avec un petit sourire malin, et reprit la parole.

      « Et toi, si tu es là toute seule c'est parce que tu as une vie tellement palpitante que tu as rien trouvé de mieux à faire que de venir ici pour te prendre le coin d'une table et te ridiculiser devant des vieilles. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alex Scott
Régulier



Messages : 162
Date d'inscription : 03/02/2010

Petit Plus
Âge: 18 ans

MessageSujet: Re: Done All Wrong [Daniel Emerson]   Lun 8 Fév - 12:27

    La première remarque de la part du jeune homme ne l’avait pas du tout affectée, au contraire elle avait pris du plaisir à l’entendre et à y répondre. Manifesterait-il une nouvelle facette de lui-même? C’est ce qu’Alex se demandait. Lors des premières discussions qu’elle avait eues avec lui, il n’agissait guère ainsi, la laissant dire ses répliques à double tranchant. Et maintenant, il osait répliquer.. Que s’était-il passé avec le Danny qu’elle connaissait? Pendant un petit moment, elle prit cela comme du jeu. Mais ça avait plutôt l’air, après quelques répliques, de s’envenimer..

    Une étincelle de colère se manifesta dans les yeux de la demoiselle, tandis que Danny ne bronchait pas. Pour la première fois depuis son existence, quelqu’un s’immunisait à ses paroles.. Il avait même l’air amusé, limite à en rire. Alex le voyait bien, il faisait le malin.. Mais il ne le ferait plus pour longtemps. Elle scruta la pièce, puis plongea ensuite son regard émeraude dans celui du jeune homme devant elle. Il n’avait pas l’air offusqué plus que ça.. Même qu’il avait du plaisir à la faire exploser de colère. Peut-être que ceci n’était pour lui qu’un simple jeu.. Un jeu auquel lui aussi avait beaucoup de talent à ce qu’il paraissait. La jeune femme ferma les yeux, écoutant sa nouvelle réplique
    .

    « Mais personne panique, à part toi peut être. Et dire qu'il y a que des vieux, c'était un moyen pour dire que je suis content de voir quelqu'un qui rabaisse la moyenne d'âge. »

    Alex haussa un sourcil à nouveau, son sourire devenant presque forcé. Elle n’y prenait plus plaisir cette fois-ci, alors que Danny semblait en avoir. Oh, mais quelle bonne volonté! Elle croisa les bras contre sa poitrine, laissant son café refroidir sur la table. D’ailleurs, elle n’y pensait même plus, à présent.

    - Un problème avec ça, Emerson?

    Se contenta-t-elle de répondre, laissant champs libre à Danny. Maintenant, un air exaspéré et son sourire devenu forcé prit place sur son visage, tandis qu’elle attendait qu’il ajoute quelque chose d’autre. Allait-il démontrer le même courage qu’avant et lui répondre, ou simplement se taire et changer de sujet? À sa précédente réplique, le jeune homme avait l’air sidéré. Même vexé. Un sourire de satisfaction prit la place du sourire forcé. La jeune femme voyait bien qu’il s’était décidé à ne pas se laisser faire, ce qui ne ferait pas évoluer la discussion. Mais Alex non plus ne se laisserait pas faire, et ça, elle le jurait sur la tête de son frère. Oh bien sûr, elle n’avait aucun problème qu’il soit à sa table, mais il devait faire ses preuves avant tout. Il devait mériter sa place, non?

    Il se relança après quelques minutes de silence, à se regarder l’un l’autre d’une façon qui devenait de plus en plus colérique. À quoi cela les mènerait-ils? À une dispute, où à un concours de sarcasme? Peut-être les deux, au fond. Son ton de voix se voulait exaspérant, presque vexé. Elle le voyait, et ça se sentait d’ici. C’était ce qui comblait la jeune femme à cet instant.


    « C'est ça, et en plus je suis venu là pour lire ce journal parce que j'ai pas assez de fric pour me le payer moi même. Ah ouais, et en plus je suis incapable de faire un bon café tout seul. Ces hommes, tous des bons à rien. »

    Alex se mit à rire, sarcastiquement bien sûr, puis n’attendit pas une seconde de plus pour rajouter quelque chose. De toute façon, il avait choisi de continuer plutôt que de faire taire cette infime dispute-concours. Voilà qui lui apprendra à ne pas jouer à ce jeu là contre quelqu’un comme elle. La jeune femme reprit son air ironique, laissant un petit silence s’installer entre eux avant d’ajouter quelque chose.

    -Hé bien, tu viens de fonder toutes mes affirmations. J’avoue, il est difficile de faire du café ou de s’acheter un journal soi même lorsqu’on est extrêmement riche et puissant, n’est-ce pas? Et puis, toi, aller dans les endroits de bourgeois, ce n’est certainement pas ton truc, on s’entends tous là dessus! Je ne peux même pas douter, venant de ta part, que les journaux t’intéressent et les chaînes de nouvelles ennuyeuses aussi.

    Elle laissa échapper un petit rire, suivi d’un soupir de satisfaction. Voilà qui allait le vexer encore plus et qui, peut-être, allait le faire taire. Mais alors qu’elle allait rajouter quelques mots de plus, il reprit. Les mots qu’il utilisa vexèrent Alex, ne pouvant pas répondre cette fois-ci. Maintenant, elle n’hésitait plus à afficher cet air colérique, presque tranchant. Lui lancer des piques ne suffisait pas, il en lançait des plus grandes encore. Cette fois-ci, il avait pilé sur l’orgueil de la demoiselle, sans y faire attention. Mais elle le méritait, et elle le savait très bien. Cependant, ce n’est pas cela qui allait l’arrêter. Elle continuait toujours de l’écouter, devenant de plus en plus en colère.

    « Et toi, si tu es là toute seule c'est parce que tu as une vie tellement palpitante que tu as rien trouvé de mieux à faire que de venir ici pour te prendre le coin d'une table et te ridiculiser devant des vieilles. »

    Hé bin ça alors! Le jeune femme resta bouche bée devant le sourire malin de Danny, ne voulant plus continuer. Ouais, maintenant, elle était vraiment en colère. Alex serra les poing, allongeant ses bras le long de son corps. Elle se mordilla la lèvre inférieure, hésitant à répondre à son attaque. Mais elle le devait, elle ne pouvait pas abandonner et le laisser gagner. Elle avait toujours le dernier mot, alors pourquoi le lui laisser maintenant? Alex avait envie de fumer une cigarette à cet instant, c’était même pas croyable!

    -Bien sûr, ma vie est si palpitante que tu t’y intéresse! Je suis polie et aimable. La preuve : je m’efforce de faire en sorte que tu ne te donnes pas en spectacle, une fois de plus. J’essaye de préserver ta... réputation. Certes, elle est déjà pas mal entachée par ton comportement plus que critiquable. Mais sait-on jamais. Une bonne action amènera peut-être à une bonne fin.

    Ni l’ombre d’un sourire ou de satisfaction s’était installée sur son visage. Alex se leva brusquement, sortant son briquet et son paquet de clopes avant de quitter le café pour s’installer dehors, sur le bord du mur de pierre. Elle alluma sa cigarette, en prenant une grande bouffée. Elle se détestait, s’en était presque pitoyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Done All Wrong [Daniel Emerson]   Mer 24 Fév - 13:30

    Observant les réactions d'Alex, Danny continuait de boire son café, gorgée par gorgée sans laisser transparaitre la moindre émotion alors qu'elle commençait à s'énerver pour de bon. Peut être était-il allé un peu loin, c'est vrai, mais il n'avait pas perçu que cela pouvait déplaire à ce point. Avec du recul, le jeune homme se rendait compte qu'il aurait pu se retenir et ne pas déborder à ce point, jusqu'à donner une image de lui qui ne lui ressemble pas du tout, lui qui est d'habitude si sympathique et drôle. Enfin bon, d'un autre côté elle l'avait cherché cette réplique. C'était elle qui avait poursuivi dans le sarcasme et l'ironie, Dan n'avait fait que suivre. Il se disait peut être ça pour se rassurer et rejeter la faute sur Alex, oui, c'était de la mauvaise foi.

    Toute mauvaise foi mise à part, il fallait reconnaître que la situation n'était plus du tout plaisante, que ça soit pour l'un ou pour l'autre. D'un coup, Danny prit conscience que ça ne l'amusait plus et qu'il n'aurait en rien voulu demeurer en de mauvais termes avec Alex, avoir basé une relation sur de mauvaises fondations. Pourtant, jusque là, ça ne semblait pas lui avoir posé beaucoup de problèmes. Ses doutes faisaient qu'il se sentait mal au fond de lui, qu'il commençait à regretter, et à la vue de comment s'était orienté l'échange, le jeune homme était sceptique quant à son attitude. La jeune femme quant à elle laissait transparaître un profond agacement que Dan n'eut pas de problème à déceler. Cela signifiait qu'elle n'avait même pas prit la peine de remarquer que sa précédente réplique se rapprochait plus du compliment qu'autre chose.

    Dan était sidéré de voir qu'on pouvait être borné à ne voir et entendre que ce qui nous arrange, mais dans un sens, il était rassuré de voir que des deux, ce n'était pas lui le pire, celui qui faisait preuve du plus de mauvaise foi. Il ne prit même pas la peine de répondre et se contenta de lever légèrement les mains comme pour dire 'je suis innocent' et accompagna ceci d'un geste de dénégation de la tête. Néanmoins, l'étudiant fut également rassuré quant au fait qu'il puisse encore la faire rire, même si ce rire avait une mauvaise intonation à l'oreille et qu'il sonnait comme étant purement ironique. Au moins, il ne la faisait pas pleurer. C'est à ce moment là que Danny aurait plus que réellement remis en doute tout ce qu'il avait pu déblatérer.

    La réponse franche et sèche d'Alex laissa un peu le garçon perplexe. Il se demandait pourquoi continuait-elle sur cette voie si elle commençait à être insupportée par le même comportement émanant de Dan. Elle semblait être plus difficile à cerner qu'il n'y paraissait, et le jeune homme se demandait s'il avait adopté la bonne méthode d'approche. Maintenant, les deux choix s'ouvrant à lui consistaient soit à se laisser faire et ainsi faire preuve d'intelligence en étant le premier à arrêter les embrouilles, ou bien poursuivre et prouver qu'il était le plus fort à ce petit jeu là. Gardant son calme tant qu'il pouvait, Daniel privilégia la première opportunité. Son sourire s'élargissait au fur et à mesure qu'Alex parlait, et quand elle eu terminé, le sourire était seulement demeuré en coin de bouche. D'un ton très impassible, ne laissant surtout pas paraître un quelconque agacement et évitant toutes les autres remarques, le jeune homme répondit.


      « Tu devrais t'intéresser un peu plus à l'actualité. »


    Il avait dit ça comme un conseil, loin de lui l'idée de lui ordonner quoi que ce soit. A nouveau, il espérait qu'elle ne le prendrait pas aussi mal qu'elle avait interprété la précédente réplique de Danny qui se voulait plus gentille que les autres. Le regard tellement particulier du jeune homme demeurait posé sur la jeune femme qui dégageait cette aura qui faisait qu'on a envie de la connaître plus en profondeur et de la réjouir. Le regard de Danny étant d'habitude sa principale arme, son principal atout, ici il ne semblait pas intimider ou faire un quelconque autre effet sur la jeune femme outre mesure. C'était sûrement ce pourquoi Dan était rentré si facilement dans son jeu, en allant peut être même un peu trop loin. La tasse de café vidée, sans détourner son regard, il l'écarta sur un des rebords de la table dans l'espoir qu'un serveur l'aperçoive et vienne la débarrasser.

    Il ne fallait pas être psychanalyste pour voir que maintenant, Alex était énervée pour de bon. L'attaquer directement sur sa vie était une bien mauvaise idée, un manque de lucidité évident de la part de Daniel. Après tout, il ne savait pas en profondeur ce qu'elle vivait jour après jour. La vie n'était rose pour personne, mais il ignorait tout bonnement le degré de malheur qui pouvait bien s'abattre sur elle. La tension avait atteint son apogée, et continuer de la sorte était vraiment la dernière des choses à faire. Pour preuve, Alex se leva d'une manière brutale et s'en alla à l'extérieur du batiment. Danny ne broncha pas. Il la laissa faire et l'observa, un peu comme paralysé. Il savait que la retenir était inutile, et puis il ne savait quoi lui dire pour ça.

    Une fois qu'elle fut dehors, le jeune homme soupira un grand coup, passa une main dans ses cheveux comme pour regagner en assurance et confiance de soi avant de plonger la main dans la même poche intérieure que précédemment et en extraire son porte feuille duquel il sortit un billet, largement suffisant pour payer à la fois ce qu'il s'était fait servir et ce que la jeune femme avait prit. Il déposa ça sur le comptoir en sortant, bien à la vue du barman qui le ramassa immédiatement et le fourra dans sa caisse sans demander son reste. Instinctivement, Danny accélera le pas, certainement de peur qu'elle n'ait sauté dans un taxi et soit déjà loin, auquel cas ils seraient tout deux restés sur une mauvaise base, terminant leur échange de la manière la plus négative possible. Mais heureusement, elle était juste là, plantée sur un petit muret, et elle fumait. Il était tenté de faire la même chose, mais il ne pouvait pas s'y résoudre. Danny s'approcha doucement, et quand elle leva enfin les yeux vers lui, il s'arrêta. Il était à environ deux mètres d'elle, et il se contenta dans un premier temps de croiser les bras. Puis, voyant que la tension était toujours ambiante, il se décida à parler.


      « Je ne voulais pas être blessant. Dis moi comment me faire pardonner et qu'on oublie ça. »


    Dan adoptait une attitude de soumis, mais c'était dans l'unique but de la ravir. De toute façon, il gardait bien à l'esprit qu'elle s'était montrée au moins aussi pitoyable que lui et donc sur ce point, ils étaient à une parfaite égalité. Seulement, c'était lui qui faisait preuve du plus de maturité en venant s'excuser, se disait-il. Maintenant, il espérait seulement que leur relation plutôt cordiale jusque là ne venait pas de prendre fin pour une dispute qui n'avait au final pas servi à grand chose et qui avait dans le fond seulement amusé Daniel sur l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alex Scott
Régulier



Messages : 162
Date d'inscription : 03/02/2010

Petit Plus
Âge: 18 ans

MessageSujet: Re: Done All Wrong [Daniel Emerson]   Jeu 13 Mai - 12:34

    Toujours assise contre le petit muret, Alex fumait. Elle avait envie de partir loin, de ne plus revenir. Tout ça, c’était sa faut, et elle le savait. Mais bon, la jeune femme était du genre à ne pas se laisser marcher sur les pieds et réagissait à la moindre attaque. Leur première dispute. Pourtant, avant ils ne s’étaient jamais disputés. Que se passait-il donc? D’habitude, il ne réagissait pas du tac au tac et il la laissait gagner, tout simplement. Mais il ne devait pas bien aller. Peut-être qu’il s’était passé quelque chose chez lui et que son moral était bas. Quoi qu’il en soit, Alex savait qu’elle était allée trop loin et qu’elle aurait simplement dû se taire. Mais sa nature l’empêchait de le faire. La jeune femme écrasa sa cigarette sur le sol, soupirant avant de regarder la porte. Ce qu’elle aperçut la fit sursauter. Danny se tenait à près de deux mètres d’elle, la regardant. Mais que lui voulait-il? La jeune femme reposa son regard sur le sol, écoutant ce qu’il avait à dire. Il ne voulait pas être blessant? Hé bien, ça n’avait pas fonctionné. Il avait complètement fait le contraire. Mais elle avait commencé.. Et Alex se sentait extrêmement mal en cet instant. Il voulait à présent se faire pardonner, et de n’importe quelle manière. La jeune femme se releva, puis s’approcha de lui. Comme si elle n’avait rien entendu de son speech, elle lui demanda :

    -Tu as réglé la note, hein? Merci…

    Alex sourit, s’approchant un peu plus de lui, cherchant un billet dans sa poche assez suffisant pour rembourser ce qu’il avait payé pour elle. Dès qu’elle le trouva, elle prit délicatement la main de Danny, puis y déposa le billet. Elle aurait dû au moins payé la note! Enfin.. Quel manque de responsabilité qu’elle avait! Alex soupira une nouvelle fois, effaçant son sourire. Il fallait qu’elle réagisse, qu’elle dise quelque chose.. Elle avait l’air de quelqu’un qui ne savait pas pardonner, ou tout bonnement s’excuser. La jeune femme replanta son regard dans celui de Danny, souriant du mieux qu’elle pouvait avant de poser sa tête sur son torse. Elle passa ses bras de chaque côté de son cors, allant le serrer dans ses bras. Tiens il était pardonné, maintenant. Ça ne pouvait pas être mieux dit ou mieux décrit que cela. Elle ne lui en voulait pas, car elle savait que c’était de sa faute. Et puis, il n’avait fait que continuer sur la même touche qu’elle. Enfin, ce n’était pas la faute du jeune homme, pour rien au monde. Alors pourquoi tenait-il à se faire pardonner? Quand même.. Il n’avait rien fait! La jeune femme ouvrit les yeux et aperçu un petit groupe d’artistes joyeux qui venait vers le café. Alors ça commençait déjà à se remplir.. La jeune femme resta contre Danny, se sentant en sécurité pour un moment. Mais lorsqu’elle vit deux Gardens, elle se tassa de là, ne voulant pas qu’il aident la GG à construire des rumeurs sur eux. Alex sourit timidement, replaçant ses cheveux.

    -Tu.. Tu fais quoi de ton avant-midi? Lui demanda-t-elle, un peu embarrassée de poser cette question.

    Enfin, ça ne la regardait pas du tout. Alex reposa son regard sur la bande Gardens qui marchait, les foudroyant du regard jusqu’à ce qu’ils entrent dans le café, Elle les détestait. Ils mettaient leur nez partout où ils ne devaient pas le mettre, ces foutus clones de perfection. La jeune femme secoua la tête pour chasser ses pensées, puis sourit à nouveau à Danny. Commettait-elle une grosse bourde en voulant passer la journée avec lui? Elle ignorait tout de lui, mais pourtant.. Elle se sentait bien en sa compagnie. Comme si elle avait trouvé quelqu’un qui pourrait enfin la comprendre. Un ami? Elle qui se tenait loin de toute forme de relation existante pour ne pas se voir souffrir à nouveau.. Mais cette fois-ci, elle sentait que ça pourrait bien aller, et que cette relation pourrait en valoir la peine. La jeune femme regarda derrière elle la ville qui commençait peu à peu à s’agiter. Les gens commençaient à sortir et les boutiques étaient toutes ouvertes. Alex aurait pourtant préféré que le statut immobile de la ville reste intact, comme en début de matinée. Mais le temps ne pouvait rester figé, même si on le désirait au plus profond de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Done All Wrong [Daniel Emerson]   Ven 14 Mai - 19:35

    Lorsque Danny franchit la porte de sortie du café et se posta face à la jeune femme, celle ci s'empressa d'écraser sa cigarette au sol. Le jeune homme ne savait pas bien si cela relevait de la coïncidence ou si elle ne souhaitait pas apparaître comme une toxicomane aux yeux du beau brun. Lui, cela ne le dérangeait pas, et si elle avait continué sur sa lancé, Danny l'aurait probablement suivi en sortant une cigarette du paquet à moitié entamé qu'il gardait dans sa poche intérieur et qu'il avait failli sortir quelques minutes auparavant. Il n'aimait pas fumer tout seul, et par chance il savait se limiter. Il gardait toujours en tête les conséquences que pouvaient avoir les effets du tabac sur l'organisme, et il ne voulait pas mourir d'un cancer du poumon à quarante ans. Sa vie était bien trop précieuse pour prendre fin aussi tôt, se disait-il de manière très présomptueuse bien que légèrement ironique. Dan avait croisé les bras, se retenant de fourrer ses mains dans ses poches comme un petit enfant qui aurait fait une bêtise et qui ne saurait pas quelle posture adopter.

    Il l'observa s'approcher doucement et l'étudiant fut pris d'un très léger et discret tremblement intérieur ; en fait, il craignait sa réaction. Il ne savait pas bien si l'ampleur de ses paroles d'excuses toucherait Alex ou si au contraire cela la conforterait dans son sentiment de déception voir même de haine passagère, ce qui aurait sans doute valu à Danny une bonne claque dont il se serait souvenu très longtemps et qui l'aurait largement blessé dans son orgueil. Mais là, elle était souriante et le jeune homme pouvait même sentir un ton presque désolé dans sa voix, qui avait accompagné une marque de remerciement. Dan n'en attendait pas tant ; il était d'autant plus gêné lorsqu'Alex lui referma la main sur un billet. S'il avait été question d'argent, il lui aurait signalé. Cela ne l'avait pas du tout dérangé de devoir payer les deux notes, bien au contraire, c'était le meilleur moyen qu'il avait pu trouver pour se faire pardonner.


      « Tu rigoles. Garde ton argent. »


    Il avait dit cela d'un ton sec et direct. C'était dans le but de lui faire comprendre qu'il était malvenu de tout rapporter à de l'argent, ce qui était en général l'une des sources primordiales de conflit dans la société moderne, qui plus est en période de crise. Il desserra son poing et tendit sa paume ouverte vers le haut avec le billet froissé en direction de sa comparse et, les sourcils froncés, il attendait vivement qu'elle récupère sa monnaie. Ne prêtant plus guère d'attention au billet, c'est ce moment qu'elle choisit pour se jeter dans les bras de Danny en guise de démonstration du pardon pensa t-il. Cette perspective lui allait tout à fait. Jamais il ne refusait un contact féminin aussi rapproché, surtout quand la femme en question était séduisante comme c'était ici le cas.

    Il ne put retenir un petit sourire malicieux et un bref regard pétillant d'ambition à direction du ciel qu'Alex ne pouvait distinguer étant donné que sa tête était posée contre le torse de Dan, qu'il ne manqua pas de bomber subtilement. Comme le voulait la coutume, il passa ses bras autour d'elle et lui frotta doucement le dos avant qu'elle ne se dégage de l'étreinte, probablement à cause des nouveaux arrivants à proximité du café. Après tout, il était normal qu'elle ne veuille pas que des rumeurs soient lancées. Dan était un peu indifférent à propos de ça ; tout ce qu'il retenait c'était que cela l'avait coupé dans un élan quasi érotique. Maintenant, elle voulait savoir ce qu'il comptait faire. Il croisa les bras à nouveau et plissa les yeux de façon interrogatrice. Elle était gênée, et lui tentait de percevoir les raisons qui la poussaient à demander une telle chose. Soit elle demandait par pure politesse, soit elle voulait l'accompagner dans la prochaine occupation qu'il entreprendrait.

    Danny penchait pour la deuxième solution, par logique, même si dans le fond c'était sans doute ce qu'il espérait. Maintenant, il n'avait rien contre la perspective de passer du temps avec la jolie brunette. Seulement, il ne savait pas bien lui même ce qu'il comptait faire désormais. Il avait pensé à faire des courses, mais le projet était à rejeter. S'il lui indiquait ceci, cela risquait de la faire fuir. Il n'y avait guère d'intérêt à ce qu'elle l'accompagne pour faire ça. De façon stratégique, il fallait répondre autre chose. Détendu, Danny sortit ses clés de sa poche et joua un instant avec avant de pointer celle de sa voiture en direction de son Audi A4 métallisée et d'appuyer sur le bouton qui déverrouillait les portes, avec un bip sonore émanant du véhicule.


      « Je pensais aller me promener en ville, peut être pour faire quelques emplettes. Après je risque d'aller m'enterrer au cinéma, comme d'habitude. »


    Sans rien ajouter, il laissait la possibilité à Alex de prendre les choses en main et de s'imposer si le cœur lui en disait. Il se dirigea très lentement en direction de sa voiture garée de l'autre côté de la rue. Si elle voulait se joindre à lui, il n'y verrait pas d'inconvénient, mais si elle souhaitait repartir de son côté, cela ne lui poserait pas plus de problème. Danny voulait faire en sorte qu'elle soit contente et cela passait par l'exécution de ses vœux. Pesant le pour et le contre dans sa tête, le jeune homme en vint quelques secondes après à la conclusion que sa congénère féminine risquait d'être trop embarrassée pour s'imposer, rien qu'en voyant qu'elle avait eu du mal à demander ce qu'il comptait faire. En plein milieu de la rue, Dan se retourna vers la jeune femme qui n'avait pas bougé, il écarta les bras et tout sourire il parla suffisamment fort pour qu'elle entende, se fichant de la probable arrivée d'une voiture.

      « Viens faire un tour si ça te dit ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alex Scott
Régulier



Messages : 162
Date d'inscription : 03/02/2010

Petit Plus
Âge: 18 ans

MessageSujet: Re: Done All Wrong [Daniel Emerson]   Ven 14 Mai - 20:37

    Alex n'avait pas écrasé sa cigarette pour rien, bien entendu. Elle cachait à tout le monde qu'elle fumait. Bien sûr, elle ne savait pas que Dan fumait aussi. Sinon, elle ne se serait pas gênée autant. La jeune femme fixait l'étudiant, se levant aussitôt. Waah, il était grand, dis donc. Bon, en fait, c'était plutôt elle qui était petite. Alex planta son regard dans le sien, s'approchant du jeune brun. Il n'avait pas l'air sûr.. Ouais. Normal en connaissant Alex. Mais c'est lorsqu'elle sourit, puis déposa un billet dans la main du jeune qu'elle le sentit plus calme. Bon, au moins, il ne s'était pas sauvé en courant comme ces foutues Gardens Girls. Elle n'aurait pas toléré une attitude pareille venant de sa part. Surtout pas de sa part.. Non. Mais sa réaction la mit en colère sur le moment. Non mais! Répondre directement de cette façon et refuser son billet. Il se prenait pour qui?! Elle faisait des efforts, elle ne s'était jamais excusée auparavant.. Quand même! Pour éviter une autre dispute et de se laisser emporter par sa colère, Alex reprit le billet froissé qu'il lui rendit puis le remit dans sa poche avant de jeter dans ses bras. Tiens, ça remplacerait l'argent.

    Elle sentit les mains de dan se poser derrière son dos, qu'il frottait doucement. La jeune femme sourit, fermant les yeux. C'est lorsqu'elle les ouvrit qu'elle aperçu des Gardens qui marchaient vers le café. Elle le repoussa, mais pas violemment, dans l'espoir que les Gardens n'aient rien vu. De toute façon, son cousin était Christopher Junior Scott. Elle pouvait lui dire de lui rendre un service.. De toute façon il lui en devait bien une. Alex l'avait sorti du pétrin plusieurs fois par le passé. Mais elle avait déjà exécuté le geste.. Qu'elle regrettait. Elle se sentait bien avec lui. Mais il semblait déjà avoir capté la cause de ce geste.. Un peu dérouté. La jeune femme lança un regard doux à Dan, quand même assez gênée en cet instant. Jamais elle n'avait fait preuve de timidité avant.. Non, jamais. Tout cela était vraiment bizarre.

    Fallait l'avouer, Alex n'avait pas l'air dans son élément. Dan aussi semblait l'avoir remarqué. La jeune femme rit nerveusement, puis attendit un signe de vie avant de se lancer. elle voulait passer le reste de la journée avec lui, mais d'habitude, c'était pas les filles qui demandaient. non, n'ai-je pas raison? La brunette lui demande ce qu'il comptait faire du reste de sa journée, puis elle le vit croiser les bras et plisser les yeux d,un air interrogateur comme réaction à sa question. Woups.. Elle avait peut-être fait un pas de trop. C'était quelque chose qu'elle regrettait maintenant d'avoir tenté. Elle croyait qu'elle avait fait la plus grosse erreur de sa vie. Mais c'est lorsqu'il sortit les clés de sa voiture et qu'il déverrouilla la porte de sa voiture qu'elle fût le plus stressée. Bon, il partait. Il répondit alors à sa question, lui disant qu'il allait faire quelques emplettes et qu'il allait sûrement aller se terrer au cinéma. Attendez.. Une Audi A4!? Non mais.. La jeune femme portait maintenant un regard rêveur sur la voiture. Quelque chose de beau, de luxueux.. Mais qu'elle ne se procurerait jamais.


    -Mhh.. D'accord.. Alors on se..

    Elle n'avait même pas fini de balbutier sa phrase que Dan se dirigeait lentement vers sa voiture. La jeune femme le regarda marcher, sur le point de se retourner et de partir. Ouais, c'était bien ce qu'elle pensait.. elle avait fait un pas de trop. Alex le regardait partir, mais il s'arrêta alors en plein milieu de la route. Non mais que faisait-il!? Abruti.. Elle allait lui arracher la tête avant qu'une voiture le fasse! Arrgghh.. La jeune femme semblait vexée, elle le suppliait du regard de se tasser de là. Il avait bien l'air de se ficher de la voiture qui se dirigeait vers lui. Il écarta les bras puis lui dit assez fort de venir faire un tour. La jeune femme fronça les sourcil, agacée, puis serra les poings avant de se diriger d'un pas pressé vers Dan. Mais à quoi jouait-il?! Une fois arrivée au jeune homme, la jeune femme attrapa sa main puis le tira en direction de la voiture. Toujours aussi agacée, elle ajouta:

    -Allez. Monte! Tu voulais te tuer ou quoi?! J'ai bien cru que c'était le cas.. Et tu sais, j'aurais dû te laisser te faire happer par cette foutue voiture! Tu.. Tu.. Tu es.. Arrghh!!!

    Alex soupira, ouvrant la portière du côté passager avant de s'installer confortablement sur le siège. Elle boucla sa ceinture, puis croisa les bras, regardant les boutiques à côté d'elle plutôt que Dan. Il lui avait fichu une peur bleue! Comment pouvait-il faire une chose pareille?! elle replaça une mèche de ses cheveux avant de tourner son regard vers Dan. Il était tout simplement impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Done All Wrong [Daniel Emerson]   Lun 24 Mai - 11:35

    Dan remarqua que sa comparse avait l'air sceptique quant au fait de reprendre l'argent qu'elle lui avait tendu. Il en déduisit qu'elle avait sa petite fierté et qu'elle voulait s'affirmer en tant que femme, pas demeurer pour toujours la fille qui se faisait inviter par un riche héritier, d'autant plus qu'elle devait elle même disposer de pas mal de moyens. Cette pensée eut pour effet de faire brièvement rire, ou plutôt sourire ironiquement, le jeune homme. C'était mignon de voir qu'elle pouvait vouloir mettre une opposition ; c'était comme si cela mettait en place entre eux une sorte de challenge, comme un petit duel de fierté. La pensée suivante qui traversa l'esprit de Danny fut celle qui lui stipulait que la suite des événements s'avérerait intéressante. Il pourrait tester jusqu'à quel point il pouvait avoir de l'influence sur elle à ce niveau de leur relation. Le fait qu'elle était mal à l'aise plaçait déjà Danny en position de dominant. A ce moment là, il n'attendait rien de particulier de la jeune femme. Si ce n'était passer un bon moment à se promener et à rire. Rien de plus spécifique pour l'instant.

    L'étudiant fut d'autant plus amusé lorsqu'il se trouvait au milieu de la route et qu'il eut droit à une scène de panique de la part d'Alex vis à vis d'un véhicule qui approchait lentement au loin, sur la route. Le jeune homme aurait juré être face à sa mère peureuse qui craint de voir la moindre petite menace emboutir son fils ainé et lui ôter la vie d'un seul coup. Danny n'avait rien d'hostile envers une petite routine, mais il appréciait encore plus un certain goût du risque modéré et de la vie prise à la légère. La présente situation en était un parfaite exemple, sans toutefois avoir un caractère particulier. Traverser la rue à ce moment ne relevait pas d'une opération suicide, les ardeurs de panique étaient à modérer. C'est pour cela qu'en plus d'être amusé, il était légèrement exaspéré. Il était assez grand pour savoir que ce qu'il faisait pouvait éventuellement être dangereux, mais il n'était pas inconscient de ce qui se tramait autour de lui et n'avait en aucun cas besoin d'une autorité qui s'approcherait d'une autorité maternelle.

    Alex s'approcha d'un pas décidé, franchissant la rue rapidement pour atteindre Dan qui continuait de sourire et d'apprécier le moment. Elle le traina jusqu'à son Audi tout en le sermonnant. A vrai dire, il n'écoutait même pas ; c'était comme si des ultra sons lui bloquaient son ouïe, en choisissant toutefois les bouts de phrases qu'il fallait à tout prix entendre. Il fut tiré de sa torpeur auditive lorsque le chauffeur de la voiture, la cinquantaine avancée, bedonnant et avec une barbe blanchie, passa à proximité d'eux et beugla quelque chose comme « Allez vous amusez ailleurs que sur la route, bande de gamins. » avec un accent de la campagne. D'un coup, Danny perdit son sourire, n'aimant pas du tout la façon qu'avait les adultes plus âgés de se sentir supérieur, surtout que le jeune homme n'avait pas perturbé le trafic routier et ralentit vraiment le chauffeur. Ce dernier avait accéléré après avoir crié les quelques mots qu'il avait à dire. Danny, portant ses mains autour sa bouche afin de donner plus de portée à ce qu'il s'apprêtait à dire, avait répliqué un
    « Va te faire foutre ! » qui s'était perdu dans les bruits du moteur et du pot d'échappement de la grosse voiture du vieux.

    Après ça, il se passa une main dans les cheveux et remit sa veste en place, avec un geste de dénégation et les sourcils froncés. Il se retourna lentement vers Alex qui n'avait pas perdu une miette de la scène, et c'est cet instant qu'il choisit pour détendre ses traits du visage et arborer à nouveau son sourire charmeur. Il leva les yeux en l'air et soupira. Le moment était particulièrement bien choisi pour user de l'ironie et détendre l'atmosphère, pensa t-il. Avec un ton de blague et un rire discret, il ne se gêna pas pour placer une remarque ironique.


      « Je déteste les Anglais. Allez, monte. »


    Étant lui même un pur produit de la civilisation britannique, ces paroles n'avaient guère de crédit, sorties de sa bouche. Il n'avait pas fait trainer les choses pour inviter son amie à prendre place dans le véhicule. Dan ne prit pas la peine d'aller ouvrir la porte de sa passagère ; il avait certes des notions de galanterie mais n'était pas un domestique pour autant. D'autant plus qu'après le coup du billet rendu, elle n'aurait pas apprécié de se faire assister pour ouvrir une portière. Le moment aurait été mal choisi, après la rancune qu'elle avait accumulé à cause de la cascade de Dan au milieu de la chaussée. Il sourit avant de pencher la tête pour rentrer dans sa voiture et fermer sa propre porte. Il vérifia que le levier de vitesse était au point mort avant d'attacher sa ceinture. Une sorte de petit rituel, ou une habitude. Il jeta un bref coup d'œil sur sa passagère qui s'était bien attachée, elle semblait très prudente en matière de code de la route. Son regard était détourné dans la direction opposée, et ce caractère boudeur fit rire Danny qui ne s'en cacha pas. Il appuya quelques secondes sa tête contre la partie du siège prévue à cet effet. C'est lorsqu'Alex le regarda qu'il se replaça correctement et qu'il joua des sourcils, avec un sourire en coin, et qu'il la questionna, espérant vivement obtenir une réponse claire.

      « Où va t-on, mademoiselle ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alex Scott
Régulier



Messages : 162
Date d'inscription : 03/02/2010

Petit Plus
Âge: 18 ans

MessageSujet: Re: Done All Wrong [Daniel Emerson]   Dim 30 Mai - 20:14

    Dan avait tellement l'air amusé. C'était presque pathétique! Alex le ramena jusqu'à la voiture, le sermonnant par la même occasion. Il n'avait pas l'air d'y faire attention, non plus. Quand même, il pouvait faire un peu plus attention! Mais elle était tout aussi ringarde que lui, à vrai dire. Pourquoi était-elle partie le reconduire prudemment à sa voiture? Elle aurait pu le laisser se faire frapper, ou se faire crier dessus. Quoi qu'il en soit, elle n'aurait pas dû s'en mêler. En voyant l'air amusé de Dan, la jeune femme se remit en colère. Comment pouvait-il être aussi.. Arrogant et amusé dans une situation pareille?! La jeune femme soupira, regardant le brun un instant. C'était fou ce qu'il pouvait faire d'elle. Il avait ce stupide air arrogant et charmant au visage, un air qui vous mets furax mais dont on ne peut se passer. Alex soupira, regardant la bagnole qui se rapprochait. Lorsqu'elle fut près d'eux, le chauffeur hurla toute sorte de bêtises qu'Alex eut du mal à comprendre. En tout cas, ça n'avait pas l'air de plaire à Dan, qui répliqua un " Va te faire foutre" assez rapidement. Le chauffeur accéléra, ayant été insulté par leur conduite.. Plutôt la conduite de Danny! Elle n'était pas a blâmer dans cette affaire.

    Lorsqu'il passa une main dans ses cheveux et replaça sa veste, la jeune femme ne pût s'empêcher de rire. S'il se croyait classe.. Enfin ce n'était pas la peine d'engendrer une nouvelle dispute pour le moment. Tout commençait à revenir en place.. Le jeune homme se retourna vers elle, lui adressant un sourire charmeur. Alex se détendit un moment, mais n'tait pas prête d'oublier tout ce qu'il venait de se passer. Elle n'avait pas loupé une miette de la scène, et était plutôt bouche bée. C'est alors qu'il ajouta sur un ton de blague qu'il détestait les anglais, puis finit avec un petit rire. La jeune femme sourit timidement, ne voulant insulter personne d'autre au passage. Elle n'était pas Anglaise, elle ne pouvait donc pas se sentir offusquée. Ensuite, Dan lui dit de monter. Ce qu'elle fit sans tarder, même. Il entra à son tour, puis elle détourna son regard sur les boutiques avant d'attacher sa ceinture. Bon, là, elle était totalement en colère contre lui. Il ne pouvait pas être prudent une seule seconde dans sa vie, lui?

    Dan avait sûrement remarqué qu'Alex avait détourné son regard sur les boutiques et était fâchée, car il se mit à rire. Il aurait bien pu garder cela pour lui! Elle était déjà assez furax en cet instant. C'est lorsqu'elle l'entendit rire qu'Alex planta son regard sur Dan. Il se mit à jouer des sourcils avec un sourire en coin. Comment pouvait-il être amusé en cet instant?! Mais fallait avouer qu'il était tout de même assez comique. C'était peut-être sa manière à lui d'essayer de rétablir les choses... Alors Alex allait faire sa part. Dan la questionna aussitôt qu'elle se remit à sourire. Où voulait-elle aller? Mais attendez, ce n'était pas lui qui voulait faire des emplettes? La jeune femme fronça les sourcils, ne perdant pas son sourire pour autant. Elle replaça une mèche de ses cheveux derrière son oreille avant de répondre.


    -Ce n'était pas toi qui voulait aller faire quelques emplettes, il me semble? T'as qu'à décider, je te suis.

    Alex sourit de plus belle, glissant sa main dans la poche de sa veste de cuir. Ce n'était pas une bonne idée de fumer ici. Et puis, elle ne voulait pas lui montrer qu'elle fumait non plus, ça pourrait peut-être lui déplaire.. À moins qu'il fume lui aussi, mais sur ce sujet, Alex avait de gros doutes. Donc elle retira sa main de là, la passant dans ses cheveux à la place. Elle jeta un coup d'oeil vers Danny, pour être sûre de ne pas s'être fait prendre. Enfin.. Elle pourrait toujours utiliser comme excuse qu'elle cherchait un truc dans sa poche, mais qu'elle ne le trouvait pas. Voilà tout. La jeune femme reposa son regard sur la route, étant un peu mal à l'aise de commencer à discuter avec lui. Bon, elle pourrait l'embêter avec ses questions, comme d'habitude. Ou bien elle aurait la joie de lui poser une question sur son passé, et il deviendra colérique et nostalgique avant d'arborer une magnifique tête d'enterrement. Non merci. Donc elle se tût complètement, regardant droit devant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Done All Wrong [Daniel Emerson]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Done All Wrong [Daniel Emerson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Storm Garden :: La ville :: Le café du coin-
Sauter vers: